Forex – Bilan EUR/USD : L’euro reste en baisse face au dollar dans une volatilité élevée

(ProfessseurForex.com) – L’euro restait sous pression aujourd’hui, avec un plus bas à 1,3182 vers 10h.

Cependant, ce n’était pour une fois pas en raison des problèmes de dette de la zone euro que les opérateurs se détournaient de la devise aujourd’hui.

Les opérateurs ont en effet préférer miser sur le dollar, en raison de la hausse du rendement des Bons du Trésor américain.

Rappelons que ceux-ci grimpent fortement depuis hier, suite à l’accord entre le président Barack Obama et les Républicains au sujet d’un package de mesures fiscales et économiques.

Celui-ci devrait en effet alourdir la dette US de quelques 600 à 800 milliards de dollars, ce qui a tout naturellement eu un effet haussier sur les bons du Trésor.

Des obligations bien rémunérées, tout en étant très sûre (le risque de défaut de paiement des USA étant perçu comme quasi nul, contrairement à certains pays de la zone euro…) attirent en effet beaucoup d’investisseurs, qui ont besoin de dollars pour acheter ces titres, d’où la hausse de la devise.

Les opérateurs ont donc privilégié le dollar, d’autant plus que même si aucune nouvelle n’a été publiée à ce sujet aujourd’hui, les problèmes de dettes de la zone euro restent profonds et bien réels.

Même l’Allemagne, première économie d’Europe commençait à attirer l’attention du marché aujourd’hui. Le pays a en effet affiché un excédent commercial moins élevé que prévu, de 14,2 milliards d’euros au mois d’octobre, contre 16,8 milliards d’euros en septembre.

Ces chiffres semblent d’ailleurs avoir pesé sur les obligations allemandes, les taux de celles-ci s’étant légèrement tendus aujourd’hui, tandis qu’une émission était sous-souscrite (4,575 milliards d’euros levés contre 5 milliards prévus), ce qui peut toutefois également s’expliquer par des arbitrages des traders d’obligations, les bons du Trésor US étant tout aussi sûrs et avec une rémunération en hausse depuis hier.

Enfin, on notera que des rumeurs faisaient état d’un possible relèvement des taux chinois afin d’éviter une surchauffe économique. Une telle action grèverait donc la croissance mondiale, une perspective qui a pénalisé les devises dites spéculatives, dont l’euro.

D’un point de vue graphique, on notera toutefois que l’évolution de l’euro cet après-midi ne dégageait pas de tendance claire, avec une volatilité élevée. L’orientation générale de la devise en données horaires reste malgré tout baissière pour l’instant, de même qu’en données journalières.

Au niveau des seuils importants, on pourra retenir le support des 1,32, ainsi que la zone de résistance des 1,3260.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3240.

Copyright (c) 2010 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.