Forex – EUR/USD : L’euro reste pénalisé par le crise de la dette de la zone euro

(ProfesseurForex.com) – La monnaie européenne reste sous pression en ce début de semaine, avec un nouveau passage sous les 1,32 tôt ce matin. La devise continue en effet de souffrir des inquiétudes persistantes en ce qui concerne les dettes de certains pays européens, avec en premier lieu les cas de la Grèce et de l’Irlande. Rappelons en effet que ces deux pays sont pour l’instant les seuls à avoir bénéficié de l’aide de l’UE et du FMI, et que le marché est depuis plusieurs semaines très inquiet des risques de contagion à d’autres pays fragiles, comme le Portugal et l’Espagne. On notera également que la monnaie européenne est nettement pénalisé par des spéculations sur un possible relèvement des taux chinois, après que le pays ait publié samedi un taux d’inflation de 5,1% pour le mois de novembre. La Chine a donc désormais deux raisons de remonter ses taux : Eviter une surchauffe économique, et contenir l’inflation… Dans ce contexte, il y a donc de fortes chances pour que la Banque centrale chinoise remonte rapidement ses taux, ce qui briderait la croissance mondiale, une perspective qui pénalise les devises spéculatives, dont l’euro. La tendance de la paire EUR/USD devrait donc rester baissière aujourd’hui, même si on peut actuellement constater un léger rebond sur le très court terme.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3220.

D’un point de vue technique, la paire EUR/USD suit en effet toujours une tendance baissière, tant en données horaires qu’en vue journalière. Sur le très court terme, on notera toutefois que la devise affiche un léger rebond, et revient actuellement au contact d’une ligne de tendance baissière visible sur notre graphique horaire. Dans ce contexte, on surveillera la résistance des 1,3240, au dessus duquel la tendance baissière de la devise serait remise en cause. Au niveau des seuils importants, on pourra donc retenir les résistances des 1,3240 et 1,3280, ainsi que les supports des 1,3180 et 1,3160.

ProfesseurForex émet donc un avis négatif, mais recommande la prudence pour l’instant. Aucune statistique majeure ne sera attendue aujourd’hui, ce qui devrait conduire les opérateurs à se concentrer sur les éventuelles déclarations en ce qui concerne la crise de la dette européenne.

Copyright (c) 2010 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ cinq = 8

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>