La nomination très politique de Coene à la Banque Nationale Belge

Né en 1947, Luc Coene a été nommé gouverneur de la banque centrale belge en avril 2011 pour remplacer Guy Quaden qui a servi à ce poste pendant près de douze ans. Du fait de la crise politique qui inhibe toute décision, l’ancien gouverneur avait été contraint de rester en poste plusieurs mois après sa retraite en attendant que le gouvernement lui trouve un remplaçant.
Possédant un diplôme en économie et un autre spécialisé dans l’intégration économique européenne, Luc Coene est, comme souvent en Belgique, engagé politiquement. Il fut en effet sénateur du Parti Libéral Flamand et membre du cabinet de l’ancien Premier ministre Verhofstadt avant qu’il ne décide de rejoindre la banque centrale en 2003. Son prédécesseur, Guy Quaden était en revanche affilié au parti socialiste et considéré comme un représentant très modéré au sein du Conseil des gouverneurs de la BCE. Bien que leurs positions politiques diffèrent les économistes ne considèrent pas, dans leur ensemble, que le nouveau gouverneur va adopter une politique différence de Quaden.

En effet, il semble partager certaines de ses vue, plaidant notamment pour une profonde réforme du système de l’indexation en Belgique. Efficace et pragmatique, son rôle dans le sauvetage des banques belges à l’occasion de la crise et notamment du groupe Fortis a clairement joué en sa faveur au cours du processus de nomination. A l’époque, il avait dirigé la Commission qui avait aidé le gouvernement fédéral sur ce sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 4 = six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>