Le Somaliland veut se doter d’un véritable système bancaire

Pour la première fois de son histoire, le Somaliland, Etat non reconnu internationalement qui est situé dans la Corne de l’Afrique, souhaite mettre en place un véritable système bancaire en faisant appel à l’aide de ses voisins.

Bien que le Somaliland ne soit pas reconnu en tant qu’Etat par la communauté internationale, c’est la seule région en Somalie qui connait un relative stabilité et c’est surtout une pièce maîtresse des européens et des américains pour lutter contre la piraterie dans cette région.

Le gouverneur de la banque centrale, Abdi Dirir Abd, qui fut nommé il y a moins de six mois, a annoncé lors d’une interview dans la capitale, Hargeisa, son intention d’édicter d’ici à juin une loi bancaire qui puisse permettre d’étendre le crédit aux entreprises établies dans le Somaliland ce qui aurait, pour effet positif, d’accroître le PIB qui est estimé à environ 500 millions de dollars.

Pour l’instant, le pays, qui compte environ 3.5 millions d’habitants, ne possède pas de banques commerciales ce qui constitue un réel frein au développement de cette ancienne colonie britannique qui a proclamé unilatéralement son indépendance en 1991.

Afin d’établir un système bancaire, la banque centrale du Somaliland a fait appel à à la Banque pour le Commerce et l’Industrie, qui est établie à Djibouti, et à deux autres banques commerciales qui pourraient, dans les mois à venir, posséder une licence bancaire les autorisant à exercer dans le Somaliland.

Le nouveau président, Ahmed Silanyo, qui est au pouvoir depuis moins d’un an, souhaite absolument faire du Somaliland un véritable Etat de facto afin, qu’à terme, il soit reconnu par la communauté internationale et l’ONU.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 × sept =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>