Forex – EUR/USD : Bilan de la semaine du 18 au 23 juillet 2011

(ProfesseurForex.com) – Pour la seconde fois en quinze mois, la zone euro a mis son unité à l’épreuve cette semaine, en mettant sur pied un nouveau plan d’aide à la Grèce. L’euro est donc sauvé, du moins temporairement, un sentiment palpable sur la paire EUR/USD, qui marquait un plus haut à 1,4441 cette semaine

Dans le détail, on notera que si les termes de l’accord sur la dette grecque sont exacts, le nouveau plan d’aide à la Grèce sera beaucoup plus efficace que renflouement de mai dernier, car il aborde certains des problèmes spécifiques, dont la liquidité du système bancaire européen et les taux d’intérêt pour la dette souveraine, au lieu de simplement prêter des fonds à un nation en faillite.

La Banque centrale européenne (BCE) va continuer à accepter de la dette souveraine en tant que garantie, même si elle est prononcée en défaut par les agences de notation, tandis que Le Fonds européen de stabilité financière (FESF) sera autorisé à acheter la dette sur le marché secondaire, tout comme la FED

Cependant, même si le plan annoncé cette semaine constitue une importante étape, il est très prématuré de dire que la crise de la dette européenne est terminée.

Les taux d’intérêt pour la Grèce, l’Irlande et le Portugal indiquent en effet que les marchés du crédit sont encore fermés à leur refinancement, de même que les taux espagnols et italiens, beaucoup trop élevés pour monter un budget crédible.

Par ailleurs, le problème sous-jacent et de base de la croissance économique et la dette n’a pas été abordé. Si les Européens ne trouvent pas un moyen de promouvoir la croissance économique de façon permanente de finition, la crise de la dette européenne pourrait rapidement de nouveau faire parler d’elle…

Quoi qu’il en soit, le marché a bien accueillit ce nouveau plan cette semaine, la parité euro dollar ayant affiché une forte hausse.

Du côté des statistiques publiées ces derniers jours, on relèvera que Selon la National Association of Realtors américaine, les ventes de logements existants aux États-Unis ont reculé de 0,8% pour le mois de juin, à 4,77 millions d’unités, contre 4,9 millions de consensus chez les économistes, et 4,81 millions en mai.

L’indice de la Fed de Philadelphie du mois de juillet 2011 s’est quant à lui établi à +3,2, signalant une expansion modérée, après -7,7 le mois précédent. Le consensus de place était de +2,7 en juillet.

Notons également que l’indice des indicateurs avancés américains du Conference Board est ressorti en progression de 0,3% pour le mois de juin, contre +0,2% de consensus et +0,8% un mois auparavant. Cet indice montre que l’activité économique américaine pourrait poursuivre son expansion sur un rythme modeste durant les prochains mois.

Enfin, en Europe, l’indice IFO de confiance des entrepreneurs allemands recule à 112,9 points au mois de juillet après 114,5 en juin, et contre un consensus qui tablait sur un indice à 113,7.

D’un point de vue graphique, la tendance de fond de la paire EUR/USD reste donc très nettement haussière, malgré la correction affichée par la devise vendredi.

Au niveau des seuils importants, on pourra retenir les zones de résistance des 1,44 et 1,4450, ainsi que les zones de support des 1,4350 et 1,43.

  • Graphique horaire

Graphique forex euro dollar

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez consulter sur notre site l’intégralité de l’actualité du forex de cette semaine, grâce à nos différentes rubriques :

Actualité du forex

Commentaires EUR/USD

Dossier de la dette grecque

Analyses techniques forex

Copyright (c) 2011 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>