Que signifierait un défaut de paiement de la Grèce?

Une expression qui recouvre trois définitions

Depuis plus d’un an, les journaux évoquent sans cesse le risque de défaut de paiement de la Grèce. Cependant, peu s’attardent à expliquer ce que recouvre cette expression. En fait, trois définitions existent, au sens comptable, en tant qu’ « événement de crédit » et enfin en tant que critère d’échelle pour les agences de notation financière.

Au sens comptable, un défaut de paiement est annoncé par les commissaires au comptes qui constatent la dépréciation des obligations dans les bilans des banques. Cependant, en tant qu’ « événement de crédit », le défaut de paiement est décidé par l’ISDA, une organisation basée à Londres, qui se base sur la situation des CDS du pays. Enfin, le défaut de paiement est aussi un critère d’évaluation des agences de notation financière qui dégradent alors la note souveraine du pays. C’est cette dernière définition qui aura certainement le plus d’impact sur les marchés financiers. A l’heure actuelle, S&P considère qu’un rééchelonnement de la dette de la Grèce constitue un défaut de paiement, au moins partiel.

Suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 × = huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>