Actu Forex – EUR/USD : Faute d’accord sur la crise de la dette l’Euro retourne dans une spirale baissière

(professeurforex.com)- Ce début de semaine est pauvre en statistiques macro-économiques mais riche en Politique. L’Euro est de nouveau en baisse face au Dollar suite à l’incapacité des ministres des finances de l’UE à trouver la solution qui siéra à chacun. Dans ce contexte, l’Euro allait chercher un plus-bas sur le seuil de 1,3585.

L’ECOFIN est un échec qui dévoile au grand jour les divergences de vue et de stratégie en Europe. Il a déjà fallu moult conversations pour que la France et l’Allemagne accordent leur violon mais il semblerait que de petits pays, vertueux dans leur comptes (Autriche, Suède), ne soient pas d’accord pour participer au sauvetage de la Grèce qui va faire défaut sans la prochaine tranche d’aide de 8 Milliards. Disons qu’ils demandent des garanties… veulent ils être remboursés en premier?

La pression s’accroit une nouvelle fois sur la zone Euro car aucune des mesures proposées par le couple Franco-Allemand n’a été encore acceptée par l’ensemble de la communauté. Que ce soit la création d’un ministre des finance Européen ou la création d’une taxe sur les transactions financière, ( l’Angleterre s’y refusant, craignant que la City ne perde son influence ou surtout son attractivité. Thimoty Geintner a d’ailleurs fait savoir lors de son passage à l’ECOFIN que les États-Unis n’adopteraient pas une telle taxe. On s’en doutait un peu…) rien n’a semblé être en bonne voie. En tout cas, aucun communiqué dans ce sens n’a été fait.

D’autre part, le plan d’austérité de la Grèce qui comprenait un volet de privatisations qui devait permettre de dégager de substantielles rentrées dans les caisses, tardent à être effectives. La Troïka risque de se montrer intraitable vis-à-vis de la Grèce d’autant plus que Angela Merkel vient d’essuyer un revers électorale qui n’augure rien de bon pour sa future campagne présidentielle.

En effet, le FMI serait en train de négocier de nouvelles mesures d’austérité alors que Bruxelles se contente pour l’instant d’évaluer le résultat des premières coupe budgétaires et extra impôts mis en place. La conversation téléphonique de ce soir en les différentes parties intéressées devrait peut être faire avancer les choses…

Après Angela Merkel la semaine dernière, c’était au tour d’Alain Juppé, ministre des affaires étrangères de déclarer que la France ne laisserait pas l’Europe se décomposer. Ces déclarations ont le mérite de calmer un temps soit peu les marchés mais est-il utile de rappeler que les paroles s’envolent et que les écrits restent… Un beau paraphe sur un chèque de 8 Milliards donnerait de l’air à l’Euro qui arbore un profil très baissier en ce début de semaine… La pression ne fera que s’accroitre tant que la perspective d’un défaut de la République Hellénique ne sera pas écartée.

D’un point de vue technique, la tendance est de nouveau clairement baissière et nous retiendrons les supports 1,3560 et 1,35.

Du côté macro-économique, nous serons très attentifs demain à l’indice ZEW Allemand à 11h qui est attendu une nouvelle fois en baisse.

La paire évolue aux alentours de 1,3640 sur le Forex.

  • Graphique Horaire

forex

  • Graphique Journalier

forex

Copyright (c) 2011 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>