Actu Forex – Zone Euro : Taxe tobin, Euro-obligation, gouvernance, Barroso aborde tous les sujets devant le Parlement Européen

(ProfesseurForex.com) – Le président de la commission Européenne José Manuel Barroso était aujourd’hui au Parlement Européen afin de plaider la mise en place d’outils qui permettraient de restaurer la confiance sur les marchés et d’en terminer avec la crise de la dette.

Barrosso n’a apparemment pas abordé la question du FESF mais a rappelé la nécessité de trois outils :

La taxe sur les transaction financière (Taxe Tobin) :

La commission Barrosso aurait adopté un texte dans ce sens et qui pourrait permettre de lever 55 Milliards d’Euros par an. L’ancien premier ministre Portugais justifie cette mesure en rappelant que depuis trois ans, les Etats ont fourni en garantie 4 600 Milliards au secteur financier. Juste retour des choses donc…

Il s’agirait d’une taxe de 0,1 % sur les actions ainsi que les obligations et de 0,01 % pour les produits dérivés (options, swaps, futures, produits structurés…).

Le débat devrait être mouvementé au sein du Parlement Européen car si la France et l’Allemagne sont à l’origine de cette initiative, l’Angleterre et plus particulièrement la City n’est pas d’accord. En effet, la puissante place boursière de Londres perdrait inéluctablement en compétitivité…

Un vote du parlement en faveur de cette taxe au sein de l’Union permettrait à Nicolas Sarkozy, qui présidera le prochain G20, d’avoir des arguments pour convaincre les autres présidents du monde lors de ce rendez-vous crucial.

Les Euro-obligations :

Alors que le FESF est en passe de devenir une gigantesque Euro-obligation, Barosso continue de militer pour la création de ces Euro-bonds. Néanmoins il reste lucide et avoue que la création de tels instruments de dette ne sera possible que lorsque la Zone Euro sera mieux intégrée.

Gouvernance Européenne :

Concernant la gouvernance économique de l’Union, José Manuel Barosso a paru moins prompt à aller de l’avant. En effet, l’autre figure importante de l’UE, Herman Von Rompuy, le président de l’Union Européenne, a été été désigné par le duo Franco-Allemand pour présidé un nouvel organe spécial à la tête des questions économiques de l’UE.

Le portugais s’est contenté de souligner que l’UE n’avait pas besoin de plus d’institutions… Jaloux José?

Ce dernier a également fait allusion aux agences de notation, son cheval de bataille depuis que leur rôle dans la crise ait été largement critiqué. Ce dernier a souligné que de nouveaux outils de contrôle devraient être proposés par Bruxelles.

Et  qu’en est-il dela création d’une agence de notation Européenne??

Copyright (c) 2011 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 8 = huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>