Analyse Forex EURUSD du 27/09: Hausse sans conviction pour l’euro

L’EURUSD a ouvert ce matin à 1.3494 et a gagné un peu de terrain pour s’inscrire à 1.3532 à 9h50, heure de Paris, profitant d’une remontée des bourses européennes. La volatilité reste toujours importante pour la paire en ce début d’échanges, rappelons en effet que le cross EURUSD a atteint un plus bas de séance à 1.3476 ce matin.

Scénario EURUSD du jour:

Hier, le cross eurodollar a joué au yoyo avec les cambistes ce qui a conduit la paire a évolué dans une bande de fluctuation assez large, comprise entre 1.3363 et 1.3566 avec des hauts et des bas successifs. Pour la séance d’aujourd’hui, qui s’annonce plutôt calme ce matin, nous privilégions un canal de 1.3450-1.3600. Nous envisageons une hausse probable autour de 1.3545-1.3587 mais le mouvement haussier est particulier fragile et nous doutons qu’il résiste aux assauts des marchés. Un retour dans les prochaines 24h vers 1.3439 est largement probable. Dans de tels circonstances, il convient comme toujours de bien placer ses stop loss. Ils ne doivent pas seulement être dans votre tête mais aussi apparaître graphiquement sur votre plateforme!

Calendrier économique du jour:

Dans quelques minutes sera communiquée la masse monétaire M3 dans l’Eurozone mais ce seront surtout les indicateurs américains prévus cet après-midi qui attireront l’attention des marchés financiers. Il s’agira, à 16h, de l’indice manufacturier de la Fed de Richmond qui risque d’être éclipsé par l’indice de confiance des consommateurs américains qui est attendu en hausse surprenante à 46.5. Pour autant, ce ne sont pas vraiment les indicateurs qui font la loi en ce moment sur le marché des changes donc ces derniers ne devraient pas confirmer ou inverser une quelconque tendance.

Point sur les fondamentaux:

L’espoir est un peu au rendez-vous depuis hier même si la monnaie des 17 n’en a pas vraiment profité. C’est le moins qu’on puisse dire. Les propos du ministre des Finances allemand n’ont eu que peu d’impact sur les marchés. Il a annoncé que les européens n’avaient « pas l’intention de renflouer » le FESF. Propos qui sont certainement un peu prématuré alors que le Parlement allemand ne s’est pas encore exprimé sur le sujet. Nous vous donnons rendez-vous d’ailleurs demain pour connaître le résultat. Un vote positif serait souhaitable et probable.

Concernant le plan de réduction du déficit proposé par le président Obama, Moody’s a fait part tôt ce matin de son pessimiste, soulignant les fortes divisions au sein du Congrès. Dans un communiqué, l’agence juge « extrêmement faibles » les chances que le plan soit mis en oeuvre. Les divisions politiques au sein de la classe politique avaient notamment été mises en avant par l’agence S&P pour justifier la dégradation de la note souveraine des Etats-Unis. Moody’s, bien que gardant une perspective négative pour la note américaine, n’en est cependant pas encore là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 8 = null

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>