Warren Buffett, le nouvel « oracle » de Washington?

Depuis quelques mois, l’homme d’affaires Warren Buffett fait la Une de l’actualité. Entre critiques et applaudissements, celui qu’on surnomme « l’oracle d’Omaha » est devenu l’une des personnalités du monde de la finance la plus écoutée de Washington. Reçu récemment par le président Obama pour discuter des moyens de relancer l’économie américaine, via notamment la suggestion de Buffett d’augmenter les taxes sur les plus hauts revenus, l’investisseur le plus connu du grand public semble jouer désormais le rôle de sherpa du président américain en matière de finances et d’économie.

Maltraité par les sondages et à la recherche d’une stratégie pour relancer une économie américaine moribonde, le président Obama s’est octroyé les services de Warren Buffett, l’homme le plus puissant de Washington avec, selon le magazine Forbes, une fortune estimée à 50 milliards de dollars, ce qui en faisant le troisième homme le plus riche du monde, en baisse de deux places par rapport à 2008.

Suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× deux = 14

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>