Forex – EUR/USD : Bilan de l’actualité de la semaine du 21 au 25 novembre

(ProfesseurForex.com) – La parité EUR/USD a encore reculé cette semaine pour aller tester le seuil de 1,32 Dollar sans toutefois parvenir à l’enfoncer. C’est donc encore une fois la crise de la dette européenne qui était dans toutes les têtes, notamment en raison d’une émission obligataire allemande décevante.

Ce lundi la paire était toujours orientée à la baisse, les difficultés de la zone Euro la semaine passée sur le marché obligataire étant encore dans toutes les têtes. La sortie de Moody’s, faisant remarquer que l’écart de taux avec l’Allemagne était inquiétant, ne rassurait pas le marché qui restait baissier.

Néanmoins, la paire retourna à la hausse dans l’après-midi alors que des échos peu rassurants venaient d’outre Atlantique où Démocrate et Républicains n’avaient toujours pas trouvé d’accord pour réduire le déficit budgétaire.

Mardi la paire continuait d’évoluer à la hausse, la pression étant dirigée sur le Dollar étant donné que le super-comité en charge de trouver un accord sur la réduction des déficits devait rendre ses conclusions. L’après-midi, on apprenait qu’aucun accord n’avait été trouvé et que le PIB américain était révisé à 2 % au T3 au lieu de 2,5 % en première estimation.

Paradoxalement la statistique a pénalisé l’Euro qui reprenait le chemin de la baisse car il semble que les opérateurs imaginent qu’un ralentissement de l’économie américaine aurait des répercussion plus fortes encore sur le vieux continent. (Ce n’est pas une mauvaise déduction tant l’Europe continue de payer sévèrement les conséquences de la crise des subprimes…)

Mercredi l’Euro chutait toute la journée suite à des indices PMI manufacturiers décevants en France, en Allemagne et dans la Zone Euro toute entière. Ce ralentissement de l’activité manufacturière n’augure rien de bon pour la croissance qui pourrait bien afficher une sérieuse contraction au T4.

L’adjudication Allemande décevante, (l’Allemagne n’a pas réussi à lever autant de dette qu’elle espérait et le taux d’emprunt a sursauté pour passer au-dessus des 2 %) a aussi jeté un froid sur le marché et l’Euro initiait un rallye baissier accompagné par une vive chute des commandes industrielles dans la zone Euro, faisant encore une fois renaitre le spectre d’un recul de la croissance au T4.

Jeudi la paire se reprenait quelque peu sous l’effet d’un indice Ifo Allemand légèrement en hausse alors que le consensus tablait sur une nouvelle baisse significative. La parité réalisait toutefois un nouveau rallye baissier l’après-midi après que l’agence de notation Fitch ait dégradé une nouvelle fois le Portugal dont les problèmes fiscaux ne permettent pas d’envisager une amélioration économique à l’Irlandaise.

Enfin, vendredi, la paire plongeait une nouvelle fois pour aller tester le seuil de 1,32 Dollar alors que la veille avait lieu un sommet tripartite rassemblant A.Merkel, N.Sarkozy et M.Monti à Strasbourg.

L’Allemagne a parut encore une fois assez intransigeante à propos d’une éventuelle mutualisation de la dette en échange d’un contrôle au niveau Européen des budgets nationaux.

La dégradation de la Hongrie, l’indice de confiance des consommateurs Français et les ventes au détails Italiennes décevantes donnaient du grain à moudre aux baissiers sur le forex avant que la dégradation de la Belgique achève la paire qui finissait la semaine non loin du seuil psychologique de 1,32 Dollar.

Copyright (c) 2011 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>