Forex – EUR/USD : La paire continue de consolider à l’intérieur du canal 1.3430 – 1.3550 et affiche une légère hausse

(ProfesseurForex.com) – La paire a continué d’évoluer dans le canal 1,3430 – 1,3550 malgré l’actualité toujours aussi fournie à propos de la pression qui règne sur les taux d’endettement de la Zone Euro.

Il y avait peu de statistiques aujourd’hui mis à part les chiffres du chômage Américain en début d’après-midi. Ces derniers se sont révélés légèrement bon mais insuffisant pour extirper la paire de son canal, confirmant le caractère technique de la séance d’aujourd’hui. A noter, une vive chute de l’indice de fabrication PhiliFED

En effet, la séance a été plutôt nerveuse et surtout technique car deux seuils font obstacles pour le moment. D’une part le seuil de 1,3540 qui semble s’être transformé en résistance valide et d’autre part le seuil de 1,3430 en-dessous duquel il y a toujours peu de vendeurs.

La tendance reste baissière selon nous car les projecteurs restent braqués sur la zone Euro étant donné que la pression n’a jamais été aussi forte sur les taux d’emprunt obligataires. De nombreux pays encore épargnés  jusqu’ici voient leur spread de taux s’écarter de plus en plus du benchmark Allemand. Même la France accuse désormais un écart de 2 % avec l’Allemagne!

Dans le même temps, nombreuses sont les voix qui demandent à la BCE de monétiser la dette afin de réduire le poids de la dette. L’Allemagne reste sourde à ces appels et a réitéré par la voix de sa chancelière que les pays devaient plutôt s’attacher à mettre de l’ordre dans leurs finance et renforcer leur intégration. (Ou autrement dit, s’aligner sur le modèle Allemand…)

Néanmoins, l’idée d’avoir recours à la BCE pour faire marcher la planche à billet semble convaincre de plus en plus de monde après que la Chine ait refusé de souscrire au FESF, ultime arme du faible arsenal européen pour venir en aide aux pays qui pourraient rapidement être asphyxiés sous la montée irrésistible des taux d’emprunt.

En effet, on entend plus trop parler de ce fonds, ce qui laisse penser que la BCE pourrait assouplir sa politique monétaire car, rappelons le, la BCE est indépendante et pourrait amorcer un quantitative easing massif sans l’assentiment de l’Allemagne. C’est ce qu’elle fait d’ailleurs en rachetant la dette italienne et Espagnole ces derniers jours. (Mais de façon parcimonieuse, il faut bien l’avouer).

Il semblerait que cette perspective rassure les marchés qui voient finalement la BCE comme un prêteur en dernier ressort et pensent que l’Allemagne ne pourra pas s’opposer éternellement à cette option si les taux venaient à continuer leur ascension.

D’un point de vue macroéconomique, il y aura peu de statistiques demain, ce qui laisse penser que la paire pourrait continuer d’évoluer dans son canal de consolidation avant la fermeture du forex.

  • Graphique Horaire

forex

Copyright (c) 2011 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 4 = douze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>