Les nouvelles économiques du 3 novembre 2011

Hier, la banque centrale islandaise a relevé son taux directeur de 25 points de base à 4.75% et laissé entendre que de nouvelles hausses étaient à venir, anticipant ainsi une accélération de la reprise économique de l’île. Il s’agit de la deuxième hausse des taux cette année.

Sur le plan macroéconomique, le secteur privé américain a créé 110 000 emplois en octobre selon ADP alors que le consensus ne tablait que sur 101 000. Par ailleurs, les statistiques pour septembre ont été revues à la hausse, à 116 000 contre 91 000.

Au niveau de la crise souveraine, le président de l’association du secteur bancaire allemand, Michael Kemmer, a affirmé qu’une décote sur la dette grecque n’est pas réalisable avant la tenue du référendum annoncé par le Premier ministre grec.

Du fait des rebondissements au sujet de la Grèce, le FESF a suspendu une levée de fonds pour l’Irlande hier en raison de la nervosité des marchés. « L’émission de 3 milliards d’euros pour l’Irlande, prévue de longue date, a été suspendue« , a indiqué à l’AFP le porte-parole du FESF, Christof Roche, en invoquant « la détérioration des conditions de marchés« .

Enfin, le Premier ministre français, François Fillon, a annoncé que les établissements bancaires français présenteront d’ici le 15 décembre un plan de renforcement de leurs fonds propres, conformément aux engagements pris la semaine dernière par les européens. Il a par ailleurs indiqué avoir eu confirmation que les banques n’auraient « pas besoin de capitaux publics » pour renforcer leurs fonds.

Source: Forex.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 − = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>