Forex – EUR/USD : La paire corrige, l’intransigence des banques et la très attendue conférence de la FED semblent peser sur l’Euro

(ProfesseurForex.com) – La paire a une nouvelle fois buté sur le seuil de 1,3050 Dollar qui semble être une forte résistance que la paire ne parvient pas à enfoncer. On observe un triple top très net sur ce seuil qui, d’après l’analyse technique, augure d’une baisse plus significative que celle que nous avons eu aujourd’hui.

Les asiatiques sont restés confiants cette nuit et ont porté une nouvelle fois la paire au-dessus du seuil de 1,30 Dollar avant que l’ouverture des marchés Européens ne sanctionnent l’Euro, ce dernier réalisant un plus bas à 1,2925 Dollar.

Le rejet fait par les banques d’accepter une décote supérieure à 50 % a jeté un froid sur les marchés. Il semblerait que le ton monte encore un peu entre la Grèce et ses créanciers, ce qui ne rassure pas les investisseurs. En effet, vu la tournure que prennent les négociations, il se pourrait que l’accord n’intervienne finalement pas avant le prochain conseil Européen et, l’attente, couplée à la potentielle révision à la baisse de la décote, a lourdement pesé sur l’Euro.

D’autre part, l’indice Ifo du climat des affaires très satisfaisant en Allemagne n’a pas suffit pour aller chercher un nouveau plus haut et la paire chutait peu après sa communication.

La baisse peut également être expliquée par la conférence de la FED ce soir et durant laquelle Ben Bernanke devrait donner ses perspectives d’inflation à long terme ainsi que la potentielle trajectoire des taux d’intérêt américains sur quelques année.

Une transparence qui devrait être saluée par les marchés. En effet, l’origine de la crise de subprime réside largement dans le fait que la FED a laissé ses taux d’intérêt directeurs trop bas trop longtemps à la sortie de la bulle internet. La communication de la trajectoire du taux à long terme devrait permettre d’engager le débat sur la pertinence du niveau des taux de la FED. Le taux directeur de la FED se trouvent au seuil plancher de 0,25 %…

Enfin, aucun signe positif n’est venu depuis l’Allemagne à propos d’une éventuelle combinaison des capacités du FESF ainsi que du MES. La chancelière allemande a prononcé le discours inaugural du Forum de Davos devant un par-terre de grand patrons et chefs d’État. (Près de 40 chefs d’États prendront part au sommet).

La chancelière a déclaré plus tôt dans la journée que la mise en place d’Euro-bonds ne serait envisageable qu’avec une plus grande intégration Européenne… Au moins, l’idée semble être considérée outre-Rhin… Combien de plan d’austérité faudra-il mettre en place pour que nous soyons suffisamment intégrés aux yeux de l’Allemagne?

Les propos d’Angela Merkel ainsi que les déclarations de la FED sont très attendus par les opérateurs et l’Euro semble en avoir patti aujourd’hui même si l’on observe une reprise de la hausse. Le calme avant la tempête? La communication par Ben Bernanke d’une période trop longue de taux à 0,25 % devrait profiter à l’Euro néanmoins.

D’un point de vue graphique, la prochaine résistance majeure est le seuil de 1,30 Dollar. Pour ce qui est du support, notons les seuils de 1,2930, 1,29 et 1,2860.

La paire évolue aux alentours de 1,2980 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 − trois =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>