Forex – EUR/USD : La signature du traité de discipline budgétaire ne suffit pas pour aller chercher un plus haut, l’Euro décroche

(ProfesseurForex.com) – Portée par la séance asiatique, la paire n’a finalement pas réalisé de plus haut et après quelques heures de tergiversations proche du seuil de 1,32 Dollar, les baissiers l’ont finalement emporté, les Bull n’étant pas au rendez-vous aujourd’hui.

Le traité de discipline budgétaire voulu par l’Allemagne a été adopté par 25 États de l’Union sur 27, l’Angleterre et, surprise, la petite République tchèque, faisant bande à part. Les États s’engagent donc à ne plus voter de budgets en déséquilibre au risque de s’exposer à des sanctions.

A noter que la Pologne a fait le forcing avant de signer pour avoir le droit d’assister aux sommets de la Zone Euro, elle qui repousse chaque année sa date d’entrée dans l’union monétaire, ce qui est légitime par les temps qui courent…

D’autre part, si la discipline a bien été actée durant le sommet, la solidarité l’a été également avec la confirmation de la mise en place du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) pour Juillet alors qu’il était prévu à l’origine de le lancer seulement en 2013.

Si ce sommet n’a clairement pas été sanctionné par les marchés, il n’empêche que l’Euro a tout de même fortement décliné aujourd’hui malgré le fait que l’Europe ait mis en tête de sa liste la croissance de l’Europe alors que le FMI, la banque mondiale et l’OCDE tablent sur une entrée récession au sein de la zone Euro en 2012.

Les tensions sur le marché obligataire Portugais, les chiffres du chômage inquiétant (10,4 % au sein de la Zone Euro, un record… sauf pour l’Allemagne qui vit sur un nuage qui ne connait pas le chômage…), et le ralentissement de la consommation en France ont pesé sur la paire.

Enfin, le report incessant de l’accord entre la Grèce et ses créanciers agace également les opérateurs qui en déduisent des négociations rudes qui pourraient peut être voir les banques avoir le dernier mot… En effet, chaque jour qui passe place les banques en situation de force étant donné que de grosses échéances obligataires arrivent pour la Grèce.

Le mauvais indice PMI de Chicago n’offrait aucun répit à la paire et le très décevant indice de confiance des consommateurs était même l’occasion de sanctionner l’Euro. En effet, un ralentissement de la consommation des particuliers américains ne serait pas une bonne nouvelle pour les exportations d’une Zone Euro qui patauge…

D’un point de vue graphique, la paire arbore désormais un profil assez baissier étant donné que le seuil de 1,3080 a été allégrement enfoncé. Nous serons éventuellement attentifs aux support de 1,3050 et 1,30 en cas de continuation de la tendance baissière.

D’un point de vue macro-économique, nous serons particulièrement attentifs demain matin aux PMI manufacturiers Allemands et Français ainsi que l’indice des prix à la consommation de la Zone Euro à 11h.

La paire évolue actuellement au alentours de 1,3060 sur le forex.

  • Graphique Horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 9 = dix-huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>