Forex – EUR/USD : L’euro reste ferme face au dollar, l’espoir de voir le FESF et le MES combinés soutien la devise

(ProfesseurForex.com) – La monnaie européenne reste ferme face au dollar ce matin, consolidant les gains enregistrés hier en oscillant autour du seuil des 1,3030.

Malgré des inquiétudes toujours vives en ce qui concerne la crise de la dette européenne, les investisseurs semblent en effet être assez optimistes pour concentrer leur attention sur les éléments rassurants survenus ces derniers jours.

On rappellera en effet que même si les négociations entre la Grèce et ses créanciers privés trainent, le marché anticipe globalement un meilleur accord que la décote de 50% actée en décembre dernier.

Par ailleurs, de plus en plus de rumeurs circulent au sujet d’une combinaison des capacités d’intervention du FESF (440 milliards d’euros) et du MES, le fonds doté de 500 milliards d’euros qui devra prendre sa suite.

Or, ces deux fonds doivent coexister pendant un an, mais leur capacité combinée ne pourra excéder les 500 milliards prévus dans le cadre du MES, selon les accords en cours.

Si cette limite était levée, la zone euro disposerait donc d’une force de frappe de 940 milliards d’euros, un chiffre apte à rassurer les investisseurs et à restaurer la confiance dans la zone euro.

A noter également que les effets de l’opération de financement de la BCE auprès des banques européennes réalisée en décembre dernier commencent à être perçus. Après que l’on ait cru que les fonds prêtés par la BCE étaient restés « au chaud » auprès de la BCE, il semblerait désormais que l’action menée par la Banque Centrale ait permis de dégeler le marché interbancaire, et ait également incité les banques à acquérir des obligations d’Etat de la zone euro.

En d’autres termes, la BCE aurait parfaitement réussit une intervention détournée, en prêtant de l’argent aux banques pour que elles-même financent les Etats en difficulté de la zone euro, s’affranchissant ainsi de son mandat largement restreint à la gestion de l’inflation, et imitant en quelques sortes la Fed, ce qui rassure les investisseurs.

D’ailleurs, les effets de cette opération sur le marché obligataire sont bien visibles, notamment en ce qui concerne le cas de l’Italie, dont les taux longs se détendent nettement ces derniers jours.

Dans ce contexte, les opérateurs ont donc de nouveau montré un appétit prononcé pour l’Euro, des solutions émergeant apparemment pour amoindrir les effets de la crise de la dette européenne.

Notons également pour finir que l’indice allemand IFO publié ce matin s’est révélé très satisfaisant, ce qui a permis à la monnaie européenne d’afficher un léger sursaut à la hausse.

On restera malgré tout prudents, car les fondamentaux restent pesants, et beaucoup diront que les mesure qui sont en train d’émerger ont au minimum un an de retard… L’économie de la zone euro a en effet été déprimée par près de deux ans d’austérité, et l’impact sur la croissance est déjà là, le FMI, la Banque Mondial et l’OCDE prévoyant désormais une récession en 2012 dans la zone euro.

D’un point de vue graphique, la tendance de court terme de l’euro est la consolidation, dans le cadre d’une tendance haussière de niveau supérieur. Au niveau des seuils importants, on retiendra la zone de résistance des 1,3050, ainsi que les supports des 1,30, 1,2960, 1,29 et 1,2860.

En ce qui concerne l’actualité macroéconomique, on attendra les promesses de ventes de logements US, à 16h, ainsi que l’annonce de la Fed (18h30) et la conférence de presse de Ben Bernanke (20h15).

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3035 sur le forex.

  • Graphique horaire

Graphique forex

  • Graphique journalier

Graphique forex

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 − = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>