Forex – Actu de la semaine du 23 au 27 janvier : L’Euro repasse au-dessus des 1.30 Dollar, la résolution du problème Grec pousse les opérateurs à l’optimisme

(ProfesseurForex.com) – Lundi, la paire EUR/USD ouvrait sur un gap baissier mais repartait rapidement à la hausse pour afficher un impressionnant rallye de 200 pips, enfonçant au passage le seuil très psychologique de 1,30 Dollar. Les perspectives d’accord toujours plus insistantes entre la Grèce et ses créanciers privés rendaient les opérateurs optimistes. Les rumeurs de rachat par le FESF des obligations Grecque détenues par la BCE et les déclarations de Christine Lagarde devant le conseil Allemand des relations étrangères en faveur de la création d’Euro-obligations, profitaient largement à l’Euro. Enfin, l’espoir d’avancées sur la crise de la dette lors du conseil Européen des ministres financiers venait renforcer l’optimisme ambiant.

Mardi, la paire butait sur le seuil de 1,3050 malgré des émissions obligataires à court terme satisfaisantes et de bon indices PMI au sein de la Zone Euro pour le premier mois 2012. En effet, la sortie de S&P qui a laissé entendre que la Grèce serait placée dans la catégorie défaut de paiement lorsque la restructuration de sa dette sera effective, a jeté un froid sur les marchés. D’autre part, la révision à la baisse des perspectives de croissance mondiales par le FMI pesait également sur l’Euro car il est évident que la Zone Euro sera le mauvais élève 2012 en terme de croissance. La paire se reprenait finalement l’après-midi après que l’Italie ait appelé l’Allemagne à considérer une fusion du FESF avec le prochain MES ainsi que la constitution d’une force de frappe combinée avoisinant les 1000 milliards.

Mercredi, la paire butait encore une fois sur le seuil de 1,3050 et corrigeait en dépit d’un indice Ifo correct en Allemagne. En effet, les banques faisaient savoir qu’elle n’accepteraient pas une décote de la dette Grecque supérieure à 50 %. La réponse d’Angela Merkel à Chrisitne Lagarde ne poussait également pas à l’optimisme, déclarant que que la mise en place d’Euro-bonds ne serait envisageable qu’avec une plus grande intégration Européenne. La journée se finissait tout de même sur un rallye haussier en raison des déclarations de Ben Bernanke. Ce dernier a avoué que le taux d’intérêt directeur de la FED resterait à un taux plancher (0,25 %) au moins jusqu’en 2014 et que les perspectives économiques n’étaient pas très enthousiasmantes de son point de vue, n’écartant pas un troisième Quantitative Easing…

Jeudi, les opérateurs poussaient la paire encore plus haut, continuant de surfer sur les déclarations de Ben Bernanke. Une émission obligataire à 2 ans de Rome, à des taux en nette baisse, renforçait également l’optimisme et la paire s’installait au-dessus de 1,3150 grâce aux mauvaises statistiques américaines l’après-midi. La courbe des taux en Italie redevient à peu prêt normale, merci Mr Draghi! L’Euro baissait tout de même en fin de journée, les opérateurs n’étant pas encore enclin à tester le seuil de 1,32 Dollar.

Vendredi, la paire corrigeait en direction du seuil de 1,31 Dollar mais y trouvait appuis pour se rediriger à la hausse. En effet, les déclarations du chef de la Commission Européenne des affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, boostait l’Euro car selon lui, l’accord entre la Grèce et ses créanciers privés est imminent et devrait intervenir au plus tard durant le weekend. Les opérateurs profitaient donc de cette déclaration pour se placer à la hausse avant la fermeture du marché, anticipant un dénouement heureux durant le weekend avec la perspective d’un Gap haussier à l’ouverture du marché. C’était sans compter les dégradations de Fitch…

La croissance du PIB américain de 2,8 % en 2011 et le fort ralentissement de l’inflation au dernier trimestre 2011 profitait au dollar un court instant mais l’optimisme des opérateurs l’emportait pour porter la paire au-dessus de 1,32 avant la clôture.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 9 = null

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>