« L’Europe a fait l’erreur de l’austérité »

Interview exclusive de note Rédacteur en chef, Christopher Dembik, sur les conséquences de la dégradation de la note souveraine de neuf pays européens par S&P et les choix faits par l’Europe au cours des derniers mois.

Quel est votre sentiment après la dégradation de S&P?

Premièrement, il convient de noter que les marchés ont plutôt bien réagi et cela nous rappelle plus ou moins la réaction des marchés lors de la perte du triple « A » par les Etats-Unis et le Japon. Le triple « A » est évidemment un atout pour un pays mais il ne faut pas exagérer la portée de cette note. Des pays comme le Brésil ou encore l’Argentine s’en sortent plutôt bien avec des notes très loin de ce fameux triple « A ».

Deuxièmement, il faut convenir que les agences nous avaient prévenu de longue date. En cela, la décision de S&P ne fut en aucune façon une surprise, quand bien même elle est intervenue à un moment inopportun comme l’ont fait remarquer de nombreux responsables politiques. Le fait que ce mouvement de l’agence était déjà intégré par les marchés a évité, vraisemblablement, une forte dégringolade des actifs financiers suite à cette nouvelle…suite de l’interview…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>