Forex – EUR/USD : L’Euro s’envole, l’optimisme fait un retour fracassant

(ProfesseurForex.com) – L’Euro se renforce très nettement depuis que le seuil de 1,33 Dollar a été enfoncé et les investisseurs cherchent logiquement à atteindre la prochaine résistance de 1,34 Dollar.

La disparition des médias du dossier Grec fait enfin effet et, en dépit de la confirmation de l’anticipation d’une récession au sein de la Zone Euro en 2012 (d’après la commission Européenne), l’Euro profite de la mise en sourdine de la crise de la dette Européenne pour confirmer la tendance haussière que nous observons depuis mi-janvier.

Le pacte budgétaire signé par la plupart des pays Européens (sauf la perfide Albion et la Hongrie) ainsi que l’assouplissement monétaire de la BCE semblent avoir renversé la tendance. Le prochain LTRO de la BCE est également à mettre au crédit de la vigueur de l’Euro ces derniers temps (le LTRO est attendu le 29).

Notons également que lorsque le prix du Baril monte, le Dollar a tendance à se déprécier face aux autres devises. L’Euro profite donc également des tensions avec l’Iran. (Rappelons que la Chine a déjà déclaré qu’une attaque de l’Iran entrainerait également son entrée en guerre…).

Ainsi la paire est restée orientée à la hausse tout au long de la journée après une très légère hésitation en début de journée face à la confirmation du recul du PIB de 0,2 % en Allemagne. La confiance des consommateurs Français restant faible, les opérateurs restaient indécis une heure avant que les haussiers ne sonnent la charge.

Le recul plus marché des ventes au détail en Italie à 10h freinait quelque peu le mouvement mais la paire reprenait ca marche en avant à la mi-journée et enfonçait le seuil de 1,34 Dollar après deux tentatives avortées. L’attente de la publication des statistiques américaines voyait les volumes diminuer mais la paire repartait de plus belle malgré un indice de confiance du Michigan encourageant. Les prévisions d’inflation à 3,3 % de l’université du Michigan n’étaient pas pour profiter au Dollar.

Notons enfin que la défiance affichée des BRICS pour obtenir le siège à la présidence mondiale, au travers de la proposition de création d’une nouvelle banque lors du G20 de ce weekend, affaiblissait également le Dollar.

La sortie de Mario Draghi en faveur d’une continuation des mesures d’austérité afin de ralentir l’endettement de la Zone Euro aura également profité à l’Euro, le gouverneur s’affichant comme l’arbitre de cette austérité et donc le responsable en cas de baisse de la demande globale et donc d’une accentuation de la morosité économique de la Zone Euro. En effet, il est pratique que l’arbitre puisse inonder les marchés de liquidité afin de booster le crédit et donc, l’investissement et la consommation.

D’un point de vue graphique, la paire se dirige tout droit vers la prochaine résistance des 1,35 Dollar et consolide sa hausse au-dessus de 1,3450 Dollar. Le seuil de 1,33 peut être légitimement être considéré comme le nouveau support à court terme.

La paire évolue aux alentours de 1,3460 sur le forex

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.