L’avis de ProfesseurForex : La Grèce ne fera pas défaut, mais se retrouve sous tutelle de ses partenaires européens

(ProfesseurForex.com) – L‘Allemagne avait parlé de mise sous tutelle de la Grèce il y a quelques jours, provoquant une levée de boucliers, et notamment de la part de la France. En effet, le Gaulliste Nicolas Sarkozy ne voit pas d’un bon œil le transfert de souveraineté, et notamment à propos du budget. En effet, devant la difficulté de la France à résorber son déficit budgétaire pendant que l’Allemagne parvient à réduire sa dette, la France pourrait être la prochaine sur la liste après l’Italie, qui rappelons le, n’a pas non plus de gouvernement élu…

Le prix à payer pour la création d’Euro-obligations?

Nous avons désormais un cobaye Grec qui va faire l’expérience d’une gestion budgétaire avec la Troïka à la baguette. La France, modèle d’administration, a déjà envoyé des émissaires pour former l’administration Grecque qui n’en a que le nom.

Ainsi, une mission de la Troïka devrait élire domicile en Grèce et « superviser » l’allocation des tranches d’aide octroyées à la Grèce afin de s’assurer que cette dernière fera les efforts nécessaires pour être en mesure de rembourser une fois la croissance de retour. Dans le cas contraire, ces plans d’aide se transformeront en véritables cadeaux que les pays de la Zone Euro devront réellement payer cette fois…

La longueur des tractations, qui se sont terminées très tard dans la nuit, sont certainement la preuve d’âpres négociations quant aux prérogatives accordées à la Troïka dont nous n’avons toujours pas d’explications claires.

Mais nous avons des pistes. En effet, il faudra moderniser l’appareil administratif Grec, lui permettre de traquer la fraude fiscale, créer un véritable cadastre etc… Des mesures obligatoires si nous voulons que l’État Grec puisse collecter assez d’impôts pour rembourser sa dette, d’autant plus que les mesures d’austérité ne sont pas vraiment favorables à la croissance…

Ce nouveau plan d’aide permet à la Grèce de continuer à s’endetter à moindre frais, alors que Mario Draghi devrait procéder à un nouveau LTRO pour refinancer les banques qui participeront au haircut (100 milliards de créances abandonnées par les banques « majoritairement Grecques) en espérant que la Grèce arrive à remettre de l’ordre dans ses comptes et son économie à l’horizon 2020 avec l’objectif d’un retour à 120.5% du PIB concernant la dette. Le plan d’aide se monte à 237 milliards, tout compris.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 × = cinq

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>