Actu Forex – Grèce : Les partenaires européens s’impatientent, et la faillite est désormais envisagée

(Professeurorex.com) – Les ministres des finances de l’Eurogroupe ont annoncé hier soir qu’ils ne pourraient donner leur accord pour la restructuration de la dette grecque détenue par le secteur privé si le pays ne fournit pas les garanties nécessaires pour débloquer le second plan d’aide de l’UE.

En d’autres termes, les négociations actuellement en cours avec le secteur privé ne serviront à rien si la Grèce ne met pas en place les mesures d’austérité nécessaires pour que ses partenaires européens acceptent de lui verser les 130 milliards d’euros prévus dans le cadre du second plan d’aide à la Grèce décidé en octobre dernier.

Rappelons que les ministres des finances de l’Eurogroupe espéraient se réunir lundi pour finaliser un accord (qui doit être en place à la mi-mars pour éviter une faillite), mais cette réunion a été annulée face aux réticences d’Athènes à s’engager en faveur des réformes demandées, et remplacée par une téléconférence qui a eu lieu hier.

Lors de cette téléconférence, un message très clair aurait été adressé aux grecs, les responsables de la zone euro perdant patience, un membre de l’Eurogroupe ayant déclaré qu’ « Il y a beaucoup de frustration parce qu’ils traînent les pieds. »

Notons que les responsables de la zone euro semblent pointer du doigt le ministre des finances grec, qui selon eux se soucie davantage des élections d’avril que de la situation financière du pays. L’intéressé a quant à lui parlé de « grande impatience et de fortes pressions, non seulement de la part des trois institutions qui composent la troïka, mais aussi des Etats membres de la zone euro ». Evangélos Vénizélos a également reconnu que la conférence téléphonique avait été « très difficile ».

Enfin, relevons que de son côté, Jean-Claude Juncker, chef de file des ministres des finances de la zone euro, n’exclut pas l’hypothèse d’une faillite d’Athènes, déclarant : « Si nous devions établir que tout s’est mal passé en Grèce, il n’y aurait pas de nouveau programme (d’aide) et cela signifierait qu’ils devraient se déclarer en banqueroute en mars »

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.