Actu Forex – UE : Le traité de discipline budgétaire ne résout rien mais pourrait constituer un premier pas vers la création d’Eurobonds

(ProfesseurForex.com) – L’Europe a adopté mardi un traité pour la « stabilité, la coordination et la gouvernance dans l’union économique et monétaire » plus connu sous le nom de traité de discipline budgétaire…

Sous la houlette de l’Allemagne, le traité a été signé par 25 États membres, mis à part le Royaume-Uni et la République tchèque, afin de renforcer le carcan de la discipline budgétaire au sein de l’UE. Le traité institue également une force juridique au travers de la règle d’Or qui devra être inscrite le plus tôt possible dans les constitutions. Les pays ne respectant l’équilibre budgétaire pourront se voir sanctionnés.

Mais si cet engagement solennel montre la bonne volonté de l’UE, il faut souligner qu’un tel dispositif existe déjà et il s’appelle le pacte de stabilité et de croissance, signé à Maastricht en 1993… pour ceux, qui, comme les États, l’auraient oublié… (Dette<60 % PIB, Déficit budgétaire<3 % PIB).

Il ne s’agit là que de belles paroles car étant donné la conjoncture économique actuelle, est-ce vraiment le moment de l’austérité ? Alors que les politiques économiques néolibérales, chères à nos élites dirigeantes, préconisent plutôt la relance monétaire pour contrer le ralentissement de la croissance ?

En effet, d’après de nombreux économistes, une politique d’austérité généralisée risque d’aggraver le ralentissement de la croissance et nous faire tomber en récession. Dans ce contexte, il sera encore plus difficile pour les États de respecter leurs engagements sociaux sans s’endetter d’avantage…

Alors gageons qu’après cet mise au point voulue par l’Allemagne, nos cousins Germains vont enfin utiliser le FESF à bon escient et le doter d’une force de frappe à la mesure de la taille de la Zone Euro. Espérons également que la garantie de voir les pays voter des budgets à l’équilibre amène l’Allemagne à considérer sérieusement la seule option viable pour la Zone Euro qui est l’émission d’Euro-obligations.

Même si l’Allemagne est dure en affaires, ne doutons pas de l’engagement Européen d’Angela Merkel qui a encore une fois clamé sa vision fédéraliste de l’Europe lors du sommet de Davos. Une Europe fédérale où la commission et le Parlement Européen auraient des pouvoirs renforcés et où le conseil de l’Europe (réunissant les chefs d’état de l’UE) jouerait le rôle d’assemblée haute.

Il reste un peu de chemin à faire et une croissance salvatrice serait plus que bienvenue en 2012 …

L’Allemagne ne peut pas enregistrer des excédents de balance commerciale grâce au marché unique et ne pas prêter en retour à ceux qui achètent ses marchandises… Plus important encore que les Euro-obligations, les pays du SUD doivent retrouver une certaine compétitivité et cela implique une hausse des salaires en Allemagne ainsi qu’un abandon de sa politique mercantiliste vis-à-vis de ses partenaires Européens.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>