Actu Forex – Zone Euro : Présentation du MES en détails suite à sa ratification par le parlement Français

(ProfesseurForex.com) –La ratification par le parlement Français (premier pays à le ratifier, abstention du vote du parti socialiste) du MES (Mécanisme Européen de stabilité) ainsi que la mise sous tutelle de la Grèce pose la question de la solidarité de la Zone Euro et, par la même occasion, la souveraineté de ses pays membres.

Certains voient dans le MES une solidarité accrue et une étape cruciale sur la voie de la création d’Euro-obligations venant remplacer toutes les obligations émises par les États chacun dans son coin, selon la confiance que chacun inspire aux marchés. Une étape également préalable à l’instauration d’un véritable « ministère Européen des finances ».

Mais d’autres, tel que le Front de Gauche, estime dans un article daté du 16 février 2012, que le MES ne serait rien d’autre que la généralisation du schéma qui s’est produit en Grèce. Les mesures d’austérité deviendraient automatiques dès qu’une aide est accordée à un pays européen. En effet, notons que l’accès aux prêts du MES sera conditionné à la ratification du pacte budgétaire européen.

Concrètement, le MES pourra demander aux États membres jusqu’à 500 milliards de garantie pour que le fonds de stabilité puisse emprunter et distribuer son aide aux pays en difficulté de la Zone Euro. (Pour ça, il faudra trouver des investisseurs internationaux enclins à investir dans le MES, la Chine?)Le MES pourra accorder des prêts ou acheter de la dette primaire des États sous réserve d’un accord unanime des pays et dans le cadre de strictes « conditionnalités ».

L’Allemagne devra s’engager à hauteur 190 milliards, la France à hauteur de 149 milliards et l’Italie à hauteur de 125 milliards pour la comparaison.

Chaque État désignera un Gouverneur et le Conseil sera soit présidé par le Président de l’Eurogroupe, soit par un président élu séparément parmi les gouverneurs eux-mêmes

Notons enfin que le MES jouit d’une immunité totale. En effet, aucune action judiciaire ou administrative ne pourra être engagée contre le MES et toute somme réclamées par ce dernier aux États membres devra être déboursée dans les 7 jours après demande. Il s’agit en quelque sorte d’un organe supranational qui dépasse la souveraineté des États.

Mais n’est ce pas l’objectif final de l’Union Européenne après tout ? Devenir un État fédéral puissant qui pèsera dans le concert des nations à l’heure ou les pays émergents deviennent de sérieux concurrents ?

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.