Dossier forex – FESF : Pour comprendre le FESF de A à Z

Le FESF (Fonds Européen de Stabilité Financière ou European Financial Stability Facility EFSF) est une société créée en Mai 2010 dirigée par 20 personnes dont le directeur est Klaus Regling, basée au Luxembourg et à laquelle s’applique le Droit Luxembourgeois. La mission du Fonds, comme son nom l’indique, est de préserver la stabilité financière de l’Union monétaire Européenne en apportant une assistance financière aux membres de la Zone Euro en difficulté.

Pouvoirs du FESF

Afin de réaliser sa mission, le FESF est autorisé à :

  • Émettre les obligations sur les marchés financiers afin de lever les fonds nécessaires aux plans d’aide aux pays en difficulté. Les pays qui ont profité du FESF sont la Grèce, le Portugal et l’Irlande.
  • Intervenir sur le marché primaire de la dette (là ou la dette est financée pour la première fois).
  • Intervenir sur le marché secondaire de la dette (marché de l’occasion).
  • Financer la recapitalisation d’institution financières (banques) au travers de prêts aux États qui pourront décider de recapitaliser leurs banques.

Garantie apportée par les États de la Zone Euro

Les obligations émises par le FESF sont garanties (En cas de non remboursement des États concernés par les prêts du FESF, les États garants devront rembourser cette dette) par l’ensemble des pays de la Zone Euro mis à part, bien entendu, le Portugal, la Grèce et l’Irlande. Le Total de cette garantie est de 726 milliards d’Euros dont les 5/7 proviennent d’Allemagne, de France et d’Italie. Cette garantie permet au FESF d’emprunter la somme de 440 milliards sur les marchés à des taux bas (le FESF est noté AAA par Moody’s et Fitch, et S&P lui attribue la note AA+) pour ensuite re-prêter aux pays en difficultés.

Le FESF fait partie d’un système de stabilité financière plus vaste incluant le Mecanisme Européen de Stabilité (MES) qui est contributeur à hauteur de 60 milliards. Ces fonds ont été levés par la commission Européenne et sont garantis par le Budget de l’Union Européenne. Le MES devrait remplacer le FESF dans ses fonctions à partir d u mois de juillet 2012.

Pays garantissant les fonds du FESF Garantie des États (Millions) %
Autriche 21 639 2,99 %
Belgique 27 032 3,72 %
Chypre 1 526 0,21 %
Estonie 1 995 0,27 %
France 158 488 21,83 %
Allemagne 211 046 29,07 %
Italie 139 268 19,18 %
Luxembourg 1 947 0,27 %
Malte 704 0,10 %
Pays-Bas 44 446 6,12 %
Slovaquie 7 728 1,06 %
Slovénie 3 664 0,51 %
Espagne 92 544 12,75 %
Finlande 13 974 1,92%
Portugal 0 0 %
Irlande 0 0 %
Grèce 0 0 %
Total 726 000 100

Les investisseurs du FESF

Les investisseurs éligibles aux adjudications du FESF sont principalement les institutionnels (banques centrales, fonds souverains et États), les fonds d’investissement, les banques et les fonds de pension/assurance.

En analysant les adjudications du FESF, les plus grands souscripteurs se révèlent être les institutionnels venant d’Asie, Japon en tête. Les banques de la Zone Euro sont également de gros contributeurs. Les fonds d’investissement Européen sont également des souscripteurs importants et réguliers. Vous trouverez sur le site du FESF tous les détails concernant les adjudications du FESF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux − 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>