Forex – EUR/USD : La BCE s’appreterait à aider la Grèce, des officiels Européens esperent un accord final lundi, l’Euro reprend des couleurs

(ProfesseurForex.com) – Les déclarations de Ben Bernanke hier soir profitaient à l’Euro un bref instant mais la séance asiatique achevait la paire qui était déjà au contact de 1,30 Dollar ce matin, à l’ouverture du marché Européen. Le seuil de 1,30 Dollar a fait office de fort support où la paire a finalement rebondi.

La tension monte entre Athènes et Berlin. Le président de Grèce, Karolos Papoulias, a déclaré aujourd’hui, devant un parterre de militaires, qu’il n’acceptait pas que son pays soit insulté (en rapport avec le « puits sans fonds » prononcé par le ministre Allemand des finances) avant d’ajouter « qui sont les Néerlandais ? Qui sont les Finlandais ? Pour dénigrer notre pays. Au moins nous savons maintnant quels sont les pays qui aimeraient voir la Grèce sauter par dessus bord… On s’en doutait un peu…

Le marché reste aux aguets de toute information provenant de la Troïka ou bien de la Grèce. Un ministre Grec est monté au créneaux aujourd’hui pour rappeler que la Grèce avait fait tout ce que lui avait demandé ses créanciers internationaux et qu’il n’y avait aucune raison qu’un accord de soit pas trouvé lundi afin de débloquer les tranches d’aides promises par l’Eurogroupe.

Oui mais l’on attend toujours un engagement écrit de tous les partis politiques afin que les élections nationales ne soient pas le théâtre de nouvelle renégociations en Avril. Le leader du parti de la nouvelle démocratie, M. Samaras, a laissé dans sa lettre d’engagement une porte ouverte à certains amendements du plan d’austérité voté dimanche dernier. Ce qui ne semble pas être du goût de l’Eurogroupe…

Le PIB de l’Espagne et la balance commerciale excédentaire italienne rassuraient quelque peu le marché ce matin, permettant de préserver le seuil de 1,30 Dollar mais c’est finalement les déclarations de Ben Bernanke qui sonneront la charge des haussiers (comme souvent lorsque notre pauvre Ben prend la parole…). Les déclarations d’officiels Européens espérant également un accord lundi, ainsi que les mesures prises par la BCE (d’après Die Welt, la BCE n’a pas voulu commenter..), pour aider la Grèce, ont accompagné le mouvement pour propulser la paire au-dessus de 1,31.

La paire a donc trouvé un support sur le seuil de 1,2980 Dollar pour afficher un mini rallye haussier l’après-midi. Les nombreuses statistiques américaines ne permettaient pas d’inverser la tendance. On notera seulement une petite correction à la communication d’un indice de fabrication de la FED de Philadelphie meilleur qu’anticipé.

D’un point de vue graphique, la paire semble avoir trouvé un fort support sur les 1,30 et la tendance baissière pourrait s’inverser en cas de nouvel accord lundi… Date à laquelle la Zone Euro pourrait de décider à verser la première tranche du second plan d’aide à la Grèce et donner le feu vert à la restructuration de la dette Hellénique par la même occasion.

En ce qui concerne l’actualité macro-économique, nous serons attentifs demain à l’indice des prix à la consommation au États-Unis à 14h30.

La paire évolue aux alentours de 1,31 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − cinq =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>