Forex – EUR/USD : La fermeté du duo franco-Allemand sur le dossier Grec laisse esperer un accord, l’Euro remonte

(ProfesseurForex.com) – L’Euro a rapidement été shorté à l’ouverture du marché en raison de la déception qui habitait tous les traders en voyant que le weekend n’avait pas suffit à la Grèce pour trouver un terrain d’entente avec la tenaille UE/Secteur privé. L’Euro stoppait sa descente avant les 1,30, les opérateurs restant à l’affut d’un discours du tandem franco-germanique et se rassurant avec les bonnes commandes à l’industrie Allemande.

En effet, il semblerait que les marchés gardent l’espoir que la Grèce accepte les conditions imposées par l’UE et les Banques et que cette Comedia del Arte prenne fin cette semaine.

D’après ce que l’on sait, les partis du parlement Grecs n’auraient toujours pas donné leur promesse de vote au gouvernement Papademos en ce qui concerne la réduction du salaire minimum et de nouvelles coupes budgétaires (à hauteur de 2 milliard). Il semblerait que des « contre-offres » soient sur la table, bref, nous ne sommes pas dans le secret des Dieux…

Et pendant ce temps, la pression s’accroit sur la Grèce. Au vu de sa situation (grande débitrice du FESF…), il semblerait que la République hellénique n’ait d’autre choix que de respecter les desideratas de l’UE car elle trouvera le même accueil en tapant à la porte du FMI et l’échéance de 14 milliards d’obligations le 20 mars s’approche dangereusement. La Grèce semble jouer la montre avant les élections nationales en Avril mais y arrivera t-elle?

Le Parlement Grec aura du mal à résister vu que l’UE est la seule à pouvoir financer sa dette abyssale (160 % du PIB, rappelons le…) alors que les marchés n’acceptent de prêter à la Grèce qu’à plus de 20 % d’intérêt…

Lors du conseil franco-Allemand de cet après-midi à Paris, le tandem n’a pas hésité à toucher la corde sensible par la voix de Nicolas Sarkozy qui a tout simplement déclaré qu’il n’y aurait pas de déblocage de fonds si la Grèce n’accèdait pas aux demandes d’austérité. Clair et efficace alors que Angela Merkel déclarait que le « temps presse pour la Grèce ».

Il semblerait que cette fermeté affichée vis-à-vis de la Grèce, ainsi que la condamnation à l’unisson du veto sino-russe au projet de résolution du conseil de l’ONU contre le régime de Damas aient été bien accueillies par les marchés.

Car, au fond, ce que voudraient les marchés, c’est une véritable gouvernance de l’Union Européenne selon le bon vieux mot qui demande : Qui est-ce que vous appelez pour parler à l’Europe ?

D’un point de vue graphique, la paire reste toujours ancrée dans son canal de consolidation 1,30 -1,32 et l’évolution de l’Euro au gré du dossier Grec laisse à penser que la communication d’un accord entre la Grèce et ses créanciers internationaux pourrait emmener l’Euro plus haut…beaucoup plus haut.. Soyons attentifs au seuil de 1.3250 demain car la tendance a peut être changée de sens sur l’EUR/USD…

La réunion est reportée à demain alors que des grèves générales sont organisées en ce début de semaine. L’ambiance risque d’être électrique en Grèce ces prochains jours !

La paire évolue aux alentours de 1,3140 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 7 = cinquante six

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>