Forex – EUR/USD : Le Bundestag vote en faveur du second plan d’aide à la Grèce mais la défiance est de mise en ce début de semaine

(ProfesseurForex.com) – L’Euro entame la semaine en s’affichant à la baisse, les tractations du G20 n’ayant pas rassuré les investisseurs quant à la résolution de la crise de la dette en Europe. La paire a enfoncé le seuil de 1,34 Dollar mais tente actuellement de se maintenir au-dessus de ce seuil après un plus bas aux alentours de 1,3370.

La réunion des ministres des finances à Mexico n’aura pas fait avancé d’un pouce les négociations visant à démultiplier les ressources du FMI pour parer ou dissuader toute complication du financement de la dette des pays de la Zone Euro. Christine Lagarde souhaiterait obtenir l’aval des actionnaires du FMI pour lever 600 milliards de Dollars et ainsi doubler ses capacités d’intervention.

Les grand argentiers du monde ont réfléchi et désirent porter à 2 000 milliards de Dollar le par-feu entourant la Zone Euro. Mais les membres du G20 savent que charité bien ordonnée commence par sois même et demandent à l’Allemagne de consentir à augmenter les capacités du futur MES à 750 milliards d’Euros contre seulement 500 milliards actuellement en échange de leur bonne volonté.

Le Bundestag reste farouchement opposé à une augmentation de la dotation du MES et l’a encore fait savoir aujourd’hui alors que Angela Merkel tentait de rassurer en déclarant qu’elle ne voyait actuellement pas le besoin de doper le MES. En effet, on observe une nette accalmie sur les marchés financiers et notamment obligataires de la de Zone Euro depuis le début de l’année.

Néanmoins, les actionnaires du FMI font de l’augmentation de la dotation du MES une condition à l’augmentation des fonds de l’institution. Le Japon, les États-Unis, le Canada et la Grande Bretagne réclament plus d’effort de la part de la Zone Euro pour mettre à leur tour la main à la poche.

Angela Merkel avait d’ailleurs fort à faire aujourd’hui devant le Bundestag pour le convaincre de voter le second plan d’aide à la Grèce. La séance fut l’occasion d’éclats de rire jaune, de nombreux doutes quant à la viabilité de la situation Grecque et surtout un mot fort peu avenant de la part du député Gysi du parti de la gauche. Ce dernier a déclaré que l’aide à la Grèce devait être un nouveau plan Marshall et non un nouveau traité de Versailles… provoquant de vives réactions de désaveux.

Comme d’habitude, le Bundestag houspille, mais vote finalement le plan d’aide sans que la nouvelle n’impacte la paire EUR/USD sur le forex. L’anticipation de ce dénouement prévisible est certainement à l’origine du rebond haussier que nous observons depuis l’ouverture des marchés américains.

La paire affiche tout de même une nette baisse en ce début de semaine, l’arrêt, pour la deuxième semaine consécutive des rachats sur le marché secondaire par la BCE étant probablement également à l’origine de la défiance des investisseurs vis-à-vis de l’Euro aujourd’hui.

Notons également que les marchés semblent impatients de découvrir le montant du prochain LTRO et il commence à se dire qu’une souscription trop conséquente pourrait être perçue comme un aveux de faiblesse de la part du système bancaire Européen…

D’un point de vue graphique, la paire se maintient au-dessus de 1,34 Dollar. Le seuil de 1,3360 semble être le premier support important alors que la prochaine résistance à enfoncer est le seuil de 1,35 Dollar.

La paire évolue aux alentours de 1,3415 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.