Forex – EUR/USD : Le LTRO est globalement fidèle au consensus mais l’optimisme de la FED profite au Dollar

(ProfesseurForex.com) – Le montant du LTRO, relativement proche du consensus mais supérieur au précédent ( 528 Milliards contre 489 Milliards précedement, et 300 Milliards « d’argent frais » contre 190 Milliards précédement), avait été intégré aux cours et les traders vendaient la nouvelle en première intention. La conférence de la FED devant le Congrès Américain venait enfoncer le clou à 16h, notamment grâce aux perspectives optimistes dépeintes par Ben Bernanke en ce qui concerne le Chômage US.

800 banques se sont donc présentées au guichet de la BCE ce matin pour obtenir de nouvelles liquidités à 1 % et pour trois ans, avec la possibilité d’apporter des actifs en garantie plus risqué qu’à l’habitude. Avec cette nouvelle opération d’open market à long terme, le Bilan de la BCE, si on le compare au PIB, dépasse largement ceux de la FED, la BoE et même de la BoJ.

Le Bilan de la BCE représente désormais 32 % du PIB contre 30 % pour le Japon, 19 % pour la FED et 21 % pour la banque d’Angleterre.

Le marché ayant largement anticipé ce résultat, il vendait la nouvelle et l’Euro corrigeait face au Dollar, mais modérément toutefois, car les investisseurs savent que le premier LTRO coïncide avec le début de la détente sur les marchés obligataires. Les milliards déversés aujourd’hui serviront pour une grande part à financer les États et permettre peut être au Portugal de revenir se financer auprès de ses banques pour ainsi écarter un peu la perspective d’une contagion toujours possible et une utilisation du FUTUR MES. Il semblerait que la BCE est fait tout ce qu’elle pouvait pour détendre l’atmosphère, c’est au tour des gouvernement de se mettre désormais d’accord sur le montant du MES. A noter que les banques Italiennes ont emprunter 130 milliards d’Euros, plus du cinquième de ce LTRO2.

C’est finalement les déclarations de Ben Bernanke devant le congrès qui vont accompagner le mouvement et faire baisser le taux de change Eur/Usd jusqu’au seuil de 1,3350. Le Timonier de la FED a déclaré entre autre que le chômage déclinait plus rapidement que prévu ces dernières années et que la politique monétaire de la FED allait permettre de résoudre les objectifs d’emploi et de croissance. Le ton était plutôt optimiste alors qu’encore une fois, la situation de la Zone Euro revenait sur le devant de la scène, l’incertitude concernant la crise de la dette en Européenne restant une des clefs des perspectives de croissance des US.

Le Chômage de longue durée reste toutefois toujours élevé selon Ben Bernanke et le marché immobilier ne donne pas vraiment de signes d’améliorations franches, et l’on sait que le marché immobilier est un indicateur très juste des cycles économiques (surtout étant donné que l’immobilier américain s’est effondré en 2008 et que 30 % des logement en ventes proviennent toujours des saisies…). Les perspectives de croissance en 2012 (entre 2,2 % et 2,7 %) ne sont pas non plus de nature a prévoir un recul marqué du chômage pour cette année.

Notons également que si un QE3 n’est pas encore à l’ordre du jour, cette possibilité n’est pas pour autant totalement écartée par la FED…

Enfin, le PIB des Etats-Unis a été révisé à la hausse pour 2011, à 3 % contre 2.8 % anticipé mais la nouvelle n’a pas impacté le marché qui était focalisé sur le LTRO et le discours de Ben Bernanke.

Le discours de la FED était donc l’occasion de vendre après que Ben Bernanke ait souligné que le chômage déclinait plus rapidement que prévu.

D’un point de vue graphique, la paire affiche un plus bas significatif mais pas non plus très marqué et la paire devrait désormais afficher une correction technique en direction de 1,34 Dollar.

La paire évolue aux alentours de 1,3365 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.