Forex – EUR/USD : Les déclarations de Ben Bernanke profitent une nouvelle fois à l’Euro

(ProfesseurForex.com) – La paire s’est finalement extirpée de son canal de consolidation par le haut en enfonçant la résistance des 1,32 Dollars. Chaque prise de parole de Ben Bernanke semble être l’occasion pour les marchés de sanctionner le Dollar tant le timonier de la FED n’affiche pas un grand optimisme à chacune de ses sorties.

L’Euro s’orientait d’abord à la hausse ce matin avant de corriger, les opérateurs hésitant de se risquer à la hausse étant donné la forte résistance de 1,32 qui a été validée tout au long de la semaine dernière.

C’est le discours de Ben Bernanke devant le comité budgétaire du Sénat qui a une nouvelle fois profité à l’Euro. Le gouverneur a rappelé que les taux directeurs de la FED resteraient à 0,25 % jusqu’en 2014… En ce qui concerne l’emploi et malgré la baisse du chômage à 8,3 %, Ben Bernanke est une nouvelle fois resté très prudent en déclarant que le marché du travail est encore loin d’être sain, faisant notamment allusion au chômage de long terme qui a rarement été si élevé aux États-Unis.

L’économie affiche une reprise « graduelle » depuis deux ans et demi, mais reste vulnérable aux chocs … etc, il s’agit du même refrain que lors de son discours devant la chambre des représentants la semaine passée.

Cependant, étant en face cette fois-ci du comité budgétaire, Bernanke a fait les comptes et a demandé aux législateurs américains de réduire, avec prudence, les déficits budgétaires de long terme. En prononçant ces mots, c’est la dette abyssale des États-Unis qui est bien entendue visée. Ce retour de la dette américaine sur le devant de la scène, dont Bernanke a bien souligné l’importance de la réduire ou bien de faire au moins en sorte qu’elle stagne, a provoqué un mouvement de sympathie envers l’Euro. Et, cerise sur le gateau, Ben Bernanke a déclaré qu’il n’y aura peut être pas de récession au sein de la Zone Euro lors des premiers trimestres 2012…

L’anticipation d’un accord entre la Grèce et la Troïka est également à mettre au crédit de cette hausse mais alors que des violences ont éclaté aux pieds du parlement Grec, nous sommes toujours dans l’interminable de voir les partis politiques Grecs se mettre d’accord. La pression des manifestant (gazés) et du peuple Grec en général pourraient ralentir encore les négociations et peut être rapidement annuler les gains de l’Euro aujourd’hui… Ce pendant, des rumeurs disent que l’accord serait pour demain et que la BCE pourrait participer… rumeurs rumeurs…

A noter également que le taux d’intérêt de l’emprunt d’État portugais à 10 ans revient à 13,63%, à comparer avec un pic à 18,29% le 31 janvier dernier.

D’un point de vue graphique, la paire ne parvient pas à tester le seuil de 1,33 Dollar et se trouve au contact des 38,2 % des retracement de Fibonacci de la tendance baissière que l’on observe depuis début novembre (résistance majeure). Retenons pour support le seuil de 1,32 – 1,3180 Dollar.

La paire évolue actuellement aux alentours de 1,3240 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.