Forex – EUR/USD : L’optimisme est resté de rigueur aujourd’hui mais les Etats-Unis refusent de renflouer le FMI

(ProfesseurForex.com) – Les nouvelles rassurantes faisant état d’un probable déblocage de l’aide Européenne dès lundi ont fait souffler un vent d’optimisme sur le forex et la paire retournait au contact de 1,32 Dollars avant de décliner après que les États-Unis aient fait part de leur intention de ne pas renflouer le FMI afin que ce dernier participe au plan d’aide à la Grèce.

Après avoir consolidé au-dessus de 1,31 Dollar durant la séance asiatique, l’Euro continuait de s’afficher à la hausse aujourd’hui, le Portugal se permettant même de déclarer à qui voudra bien l’entendre qu’il n’aura nullement besoin d’un second plan d’aide comme la Grèce.

Les nouvelles rassurantes quant à la sauvegarde de la Grèce dans le club de l’Euro ont donc profité à l’Euro. En effet, les coupes budgétaires réclamées par l’Eurogroupe ont été éclaircies et nous savons désormais quels ministères vont devoir se serrer un peu plus la ceinture (525 millions supplémentaires). Il semblerait que la question de la sortie de la Grèce ne soit plus d’actualité, mais soyons prudent, on ne sait jamais avec la Grèce…

En ce qui concerne les statistiques économiques, notons que les prix à l’importation Allemands se sont affiché en nette hausse comparé au consensus. Peut être peut on attribuer cette hausse à la dépréciation de l’Euro depuis plus de 7 mois maintenant.

Les statistiques de l’inflation américaines n’étaient pas non plus à même d’enrayer la hausse de l’Euro, poussée par un puissant optimisme parmi les traders.

Néanmoins, la rumeur de la matinée selon laquelle le FMI pourrait ne pas participer d’avantage au sauvetage de la Grèce, prenait du poids. En effet, la sous-secrétaire au Trésor américain Lael Brainard déclarait devant le sénat « Il est dans les capacités des Européens de gérer les défis auxquels est confrontée l’Europe, et notre gouvernement a été clair avec ses partenaires internationaux sur le fait que nous ne cherchons pas de financement supplémentaire pour le FMI »

Les américains ont lâché l’Europe aujourd’hui… Rappelons nous que les États-Unis possèdent un droit de veto au FMI (puisqu’ils détiennent plus de 15 % des quotes part et que toute décision doit rassembler au moins 85 % des droits de vote), leur permettant de refuser quoi que ce soit…

Le FMI a indiqué en janvier être à la recherche des sommes nécessaires pour accroître ses ressources prêtables de 500 milliards de dollars pour faire face à la crise de la dette.
Jusqu’ici, il n’a reçu d’engagement que de la part de la zone euro, qui a promis en décembre 150 milliards d’Euros. Les ministres des Finances des pays riches et émergents du G20 doivent discuter de la question lors d’une réunion prévue les 25 et 26 février à Mexico. Peut être que la Chine va enfin se décider à faire un geste… et l’on comprend alors la colère des États-Unis qui voient un nouveau concurrent s’accaparer l’épargne Chinoise… (Les États-Unis captent chaque année la moitié de l’épargne mondiale pour financer sa dette…).

Ce nouveau constat risque fort de créer quelques tensions qui pourraient nuire à l’Euro la semaine prochaine…

D’un point de vue graphique, la paire a trouvé une forte résistance sur le seuil de 1,32 Dollar et continue d’osciller dans le canal 1,31-1,32 Dollar. Gardons les supports de 1,31 / 1,2970 Dollar en tête.

  • Graphique Horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 × = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>