L’avis de ProfesseurForex : La Grèce va pouvoir bénéficier du plan d’aide mais le leader du parti de la nouvelle Démocratie appelle déjà les députés à se tenir prêts à tout renégocier

(ProfesseurForex.com) – La Grèce, dont les engagements sont trop souvent restés lettres mortes, a finalement voté le nouveau plan d’austérité qui voit le salaire minimum abaissé à 580 euro/mois entre autres… Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble déclarait quelques heures avant le vote que la Grèce devait cesser » d’être un puits sans fond ». Le ton était donné et malgré la défection du parti du Laos, le parlement s’est résolu à voter pour l’austérité à 199 voix sur 300. 43 députés ont été expulsés de la coalition gouvernementale pour ne pas avoir voté en faveur du plan d’austérité.

La rue Athénienne était en feu pendant les délibérations du parlement Grec (50 bâtiments brulés, 150 enseignes pillées..) et le gaz lacrymogène s’infiltrera jusqu’à l’intérieur de l’Assemblée », preuve que la Police avait fort à faire devant les grilles du parlement…

Mais les faits sont là… La dette publique de la République hellénique pèse 300 milliards d’Euros ($428M; £268, soit 160 % du PIB en Euro) et le taux d’emprunt pour la Grèce culmine aux alentours de 35 % sur les marchés obligataires… ne laissant aucune porte de sortie à Papademos qui, devant l’intransigeance de la Troïka, s’est résigné à présenter les mesures de discipline budgétaire lors de son discours devant l’Assemblée du parlement.

Le gouvernement Grec s’est engagé, en plus du premier plan d’austérité, à :

  • Ramener le déficit budgétaire Grec à 9,1 % du PIB l’année prochaine, contre 12,7 % cette année.
  • Supprimer 15 000 fonctionnaires
  • Raboter certains régimes de retraite
  • Réduire les budgets de la sécurité sociale et de la défense
  • Privatisatiser 4 entreprises d’État

Le Laos a appelé ses 16 députés à voter non, et est désormais accusé par ses ex-partenaires de la coalition de vouloir ainsi tirer son épingle du jeu en vue des élections législatives anticipées prévues pour Avril.

Ainsi, le parti du Laos, à l’instar du parti communiste (dont un député jettera le dossier des réformes sur le sol de l’assemblée) pourront se targuer de ne pas se sentir obligé par le nouveau train de mesures d’austérité lors des élections nationales qui pourraient nous réserver encore quelques rebondissements … En effet, Samaras, le leader du parti de la nouvelle Démocratie, a déjà appelé les députés à se tenir prêt à renégocier le plan d’aide… Voilà une déclaration dont la Troîka se serait très bien passée… et qui nous fait dire que l’on a pas finit d’entendre parler de la Grèce…

Mais à priori, la restructuration de la dette par les créancier privés (on attend toujours un accord …peut être ce vendredi 17)  ainsi que les milliards apportés par le FESF devraient stabiliser la situation économique Grecque et ramener la dette à 120 % du PIB d’ici 2020 … Le pays va devoir faire de gros efforts pour restaurer sa compétitivité après tous ces troubles politiques… qui ne sont probablement pas terminés… (six membres du gouvernement : deux socialistes et quatre cadres de la formation d’extrême droite Laos, qui avait rallié en novembre le gouvernement de coalition ont démissionné)

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 1 = deux

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>