L’avis de ProfesseurForex : La zone euro est-elle préparée à encaisser un défaut de paiement de la Grèce?

(ProfesseurForex.com) – Alors qu’il est de nouveau question d’une faillite de la Grèce, l’Eurozone étant apparemment en train d’étudier les moyens de reporter le second plan d’aide au pays, il convient d’essayer d’évaluer les conséquences d’un défaut de paiement du pays.

Déjà, la question est de savoir si la zone euro résisterait mieux aujourd’hui à une faillite de la Grèce qu’en 2008, au début du problème grec et en pleine crise financière. La réponse est oui, et ce principalement grâce à l’action de la BCE depuis l’arrivée de Mario Draghi à sa tête.

Les opérations de financement des banques menées par la Banque Centrale ont en effet permis au banque de s’assurer un financement de moyen terme, plutôt que de vivre au jour le jour comme c’était le cas avant. De ce fait un défaut grec ne devrait pas entrainer de faillites bancaires.

Biensûr, le système bancaire sera affecté, puisque les banques grecques seraient littéralement « rayées de la carte », mais l’effet domino que l’on craignait il y a quelques années (après que l’on ait vu Lehman Brothers entrainer plusieurs confrères dans sa chute…) devrait être évité.

D’un autre point de vue, on pourrait considérer qu’un défaut grec créerait un précédent dangereux, le marché pouvant ensuite estimer qu’aucun pays de la zone euro n’est réellement solide, puisque ses membres peuvent en être exclus…

Cependant, si les autorités européennes parviennent à mettre en place une gouvernance économique commune et de meilleures règles budgétaires, ces inquiétudes pourraient être gommées.

On peut donc légitimement en venir à se demander s’il ne serait pas préférable que la Grèce sorte finalement de l’Eurozone…

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.