Actu Forex – Etats-Unis : Résumé du discours du vice-président de la FED William Dudley

(ProfesseurForex) – Le vice président du FMOC, William Dudley, tenait un discours aujourd’hui devant un parterre d’hommes d’affaires.

Le représentant de la FED a dressé son analyse de la conjoncture économique aux États-Unis. Dudley a rappelé que la croissance au quatrième trimestre 2011 avait été la plus forte depuis Juin 2010. Il a également rappelé que l’emploi montrait des signes encourageant comme en atteste les 256 000 création d’emploi en janvier et février contre 164 000 au quatrième trimestre 2011. Le vice président de la FED a également souligné que l’indice ISM manufacturier a progressé pour le troisième mois consécutif et qu’il s’élevait désormais au plus haut depuis un an. Du coté du marché immobilier, le secteur reste déprimé mais Dudley a tout de même souligné des mises en chantiers un peu plus robustes en 2012.

Le Vice président a tout de même temporisé ses dites en faisant remarquer que la forte croissance du PIB au quatrième trimestre 2011 était largement dû à la reconstitution des stocks et que de tels investissement lors qu’un trimestre étaient suivi d’un trimestre de croissance modeste voir négative…

Les perspectives de croissance en 2012 sont attendues autour de 2,25 % du PIB.

Les risques baissiers restent présents pour Dudley dont la hausse du prix du baril est une menace certaine car réduisant le pouvoir d’achat des ménages et pouvant potentiellement laisser le marché immobilier amorphe. Les risques de croissance faible à l’étranger (Chine, Europe, Brèsil …) sont également une menace à une continuation de la reprise économique.

Le Vice président du FOMC a terminé son discours en déclarant que même si les récentes amélioration de la conjoncture économique pourraient laisser croire à une reprise économique bien ancrée, les États-Unis n’étaient pas encore « sorti du bois » en ce qui concerne l’objectif d’une reprise économique durable et robuste.

En ce qui concerne l’inflation, la récente baisse de l’indice des prix à la consommation laisse penser que l’inflation devrait encore ralentir en 2012, en dépit d’une hausse des prix du pétrole.

Les propos du Vice président n’ont pas impacté outre mesure la paire EUR/USD qui reste stable sur le forex.

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.