Actu Forex – Grèce : Le coût d’un défaut désordonné atteindrait au minimum 1000 milliards d’euros selon l’IIF

(ProfesseurForex.com) – Selon un document de l’Institut de la Finance Internationale (IIF) évoqué par l’agence Reuters, un défaut désordonné de la Grèce entrainerait des coûts de recapitalisation de l’ordre de 160 milliards d’euros.

Par ailleurs, un défaut d’Athènes ébranlerait la BCE, le Portugal, l’Espagne et l’Irlande, et pourrait amener l’Italie à requérir l’aide de ses partenaires européens et du FMI.

Enfin, l’IIF (qui représente les banques dans les négociations avec la Grèce), précise qu’il est « difficile d’imaginer » comment les coûts totaux d’un défaut grec n’excèderait pas les 1000 milliards d’euros.

Rappelons que des rumeurs de défaut de la Grèce ont refait surface cette semaine, en raison de la possibilité de voir Athènes déclencher la clause d’action collective de ses obligations, ce qui obligerait tous ses créanciers a participer à l’échange de dette, qui doit déboucher sur l’effacement de 50% de la dette d’Athènes.

Sur le forex, on notera que ces commentaires plutôt inquiétants pèse nettement sur la paire EUR/USD, qui repasse sous les 1,32 dollar.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.