Actu Forex – Italie : La croissance en 2011 a été faible, la dette continue de croitre malgré un déficit budgétaire en baisse

(ProfesseurForex.com) – La croissance italienne a été assez faible en 2011 pour atteindre un modeste + 0,4 %, comme en a l’habitude la péninsule depuis une décennie.

L’Italie, qui a subit les affres du marché ces derniers mois, est entrée en récession au dernier trimestre 2011 et les perspectives ne sont pas très réjouissantes compte tenu du fait que les plans d’austérité diminue mécaniquement la « demande globale » et devrait donc peser sur la croissance en 2012.

D’après Istat, l’institut Italien des statistiques, la botte est parvenue à ramener son déficit budgétaire à 3,9 % du PIB en 2011 contre 4,6 % en 2010.

Malgré cet effort (on considère que la dette commence à reculer avec une croissance « normale » et un déficit budgétaire aux alentours de 3 %) la dette a continué de se creuser en 2011 et atteint 120 % du PIB contre 118,7 % en 2010.

Toutefois, les derniers plans d’austérité pourraient permettre de revenir à l’équilibre budgétaire (0 % de déficit) en 2013 dans l’hypothèse que le recul de la croissance ne dépasse pas les 0,4 % en 2012. Les institutions internationales sont plus pessimistes et la commission Européenne table d’ailleurs sur un recul de 1,3 % alors que le FMI envisage même un recul avoisinant les 2,2 %.

De son coté, S&P, le pourfendeur de l’Italie, a déclaré que le pays pourrait retrouver son A dans le cas ou la dette diminuait. Il semblerait que Mario Monti ait la confiance l’agence qui aurait pu aller plus loin dans les dégradations selon ses dires…

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.