Actu Forex – Monde : La croissance patine au Brésil, en Chine et même en Australie

(ProfesseurForex.com) – Alors que les marchés espéraient que les pays émergents soutiendraient la croissance mondiale, c’est une nouvelle douche froide depuis quelques jours et il est de plus en plus certain que la croissance mondiale va ralentir en 2012.

Nous apprenions lundi que la Chine a révisé son objectif de croissance souhaité à 7,5 % du PIB en 2012. La Chine a habitué les marchés à battre les prévisions mais force est de constater que la Chine ralentit, ne parvenant plus à afficher une croissance à deux chiffres depuis que l’Europe et les États-Unis ont marqué le pas suite aux crises financière à répétition.

Hier, le Brésil annonçait une croissance modeste et plutôt « décevante » de 2,7 % en 2011, bien inférieur aux 7,5 % de 2010. La croissance du Brésil en 2011 a été inférieure à la moyenne des pays latino-américains qui auraient réalisé dans l’ensemble une croissance de 4,6% en moyenne, suivant des données publiées en janvier par le Fonds monétaire international. Le FMI et la plupart des experts indépendants attendent une croissance de 3% du Brésil cette année.

Aujourd’hui, c’était au tour de l’Australie. Le pays-continent subit lui aussi la crise. L’Australie a enregistré un ralentissement de sa croissance au dernier trimestre 2011 (+0,4 %), en raison d’investissements moindres et d’une baisse des prix à l’exportation. La croissance en 2011 s’établit donc à + 2,4 %.

Le Dollar Australien a vivement corrigé lors de la communication de ces chiffres mais rappelons simplement que les taux d’intérêt de la banque centrale d’Australie sont à 4,5 %. Ce qui veut dire que l’Australie a de la marge et pourra assouplir sa politique monétaire en cas de ralentissement prolongé de la croissance mondiale.

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.