Actu Forex – Zone Euro : Après un peu de maths élémentaires, il apparaît que le montant d’argent frais n’atteint en réalité que 500 milliards

(ProfesseurForex) – Jean Claude Juncker a confirmé les dires du ministre des finance Autrichien qui lui a coupé l’herbe sous le pied. La capacité combinée du FESF ainsi que MES atteindra 800 milliards d’Euro (soit un peu plus de 1000 milliards de Dollars).

Le calcul pour atteindre ce chiffre serait le suivant :

-MES : 500 milliards

-FESF : 200 milliards de fonds déjà utilisés…

-Union Européenne : 50 milliards environ

-Prêts bilatéraux déjà consentis à la Grèce : 50 milliards environ

Le FESF et le MES coexisteront jusqu’à mi-2013. Néanmoins, la somme déjà prêtée par le FESF ne sera, a terme, pas déduite du MES, ce qui devait être le cas auparavant.

Mais alors quelle est la véritable capacité de ce fonds de « 800 » milliards à court terme ?

  • -Mi-2012 : Les MES aura une capacité de prêt limitée à 210 milliards (puisqu’il n’aura que 32 milliards de capital à cette date) auxquels nous pouvons ajouter les 240 milliards de « fonds exceptionnels » (qu’il reste au FESF dont la capacité initiale était de 440 milliards pour mémoire). Donc 450 milliards en tout.

  • -Mi-2013 : Une fois que tous les pays auront encore complété le capital du MES, ce dernier aura une capacité de prêt de 420 milliards. Les « fonds exceptionnels » du FESF disparaitront à ce moment.

  • -Mi-2014 : Tout le capital aura été payé, et la capacité du pare-feu (MES) atteindra 500 milliards.

Nous ne comptabilisons pas dans ces calculs l’éventuelle participation du FMI pour compléter le pare-feu. Les ministres des finances du G20 se rencontreront en Avril au FMI à Washington pour négocier l’augmentation de capital du FMI.

Nous verrons si les Européens auront convaincu les leaders du monde de leur donner un coup de pouce alors que le FMI réclamait un fonds de 750 milliards.

Le bricolage des ministres des finances de la Zone Euro sera certainement peu apprécié par la communauté international mais auront-il le choix étant donné que l’Europe reste le principal moteur « potentiel » de la croissance mondiale. En effet, nous observons un fort ralentissement de la croissance dans des pays comme le Brésil, la Chine ou encore l’Inde depuis que l’Europe est embourbée dans la crise de la dette.

Qu’on se le dise, le montant d’argent frais apporté par la Zone Euro n’est en réalité que de 500 milliards. Ce que le Bundestag avait avancé il y a déjà quelques mois de ça…

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.