Actu Forex – Zone Euro : Retour sur le discours de Ben Bernanke sur l’évolution de la crise de la dette en Europe

.(ProfesseurForex) – Ben Bernanke a déclaré aujourd’hui que la FED suivait avec attention l’évolution de la situation de la Zone Euro. La crise politquo-financière a en effet eu une importante influence sur l’économie mondiale depuis deux ans, et notamment sur celle de l’oncle Sam.

Bernanke a déclaré que « La combinaison de fortes dettes, de larges déficit budgétaires et d’une croissance pauvre dans plusieurs pays utilisant l’Euro a soulevé des doutes quant à la viabilité fiscale de ces pays. Une difficulté à lever l’impôt qui a conduit à une hausse des taux d’emprunt, la Grèce en tête ».

Pour le timonier de la FED, les déboires de la Zone Euro a clairement affecté l’économie américaine étant donné que l’Union Européenne compte pour 1/5 des exportations américaines.

Mais la FED souligne que le risque de dette souveraine a diminué significativement depuis les deux LTRO de part le soutien des banques aux États en finançant leur dette plus facilement et la réduction nette des coût de financement des États sur le marché obligataire.

Deuxièmement, la restructuration de la dette grecque, les efforts de la République Hellénique en implémentant les réformes fiscales et structurelles adéquates devraient permettre à la Grèce de retrouver ainsi que le second plan d’aide avec la participation du FMI participent à l’apaisement sur les marchés financiers. Ben observe néanmoins que la Grèce accuse toujours une violente récession.

Enfin, Ben Bernanke a salué le pacte de stabilité (règle d’or) est également un signe fort de stabilité.

Mais en conclusion, Ben Bernanke déclare que « more needs to be done ». L’Europe doit en faire plus, une référence à peine voilée à l’Allemagne qui refuse d’augmenter les fonds du MES à plus de 500 milliards. La Zone Euro doit également tout faire pour booster la croissance et sa compétitivité afin de combler les déficits commerciaux (référence à peine voilée à la France cette fois…). Néanmoins, Ben Bernanke a déclaré que la diminution du stress sur les marchés financiers Européen est « bienvenu pour les États-Unis étant donné l’interdépendance des deux économies ».

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.