Forex – EUR/USD : La paire préserve le seuil de 1.31 Dollar mais évolue sans tendance franche

(ProfesseurForex) – Après une incursion sous le seuil de 1,31 Dollar pendant la nuit, la paire a progressé tout au long de la journée, l’échange de dette et la réunion de l’Eurogroupe faisant planer un brin d’optimisme sur le forex. La paire déclinait tout de même suite à la confirmation de l’entrée en récession de l’Italie ainsi qu’aux déclarations du premier ministre Allemand qui a avoué s’attendre à une croissance moins florissante en 2012 pour son pays. La hausse reprenait ses droits lorsque que la restructuration devenait officielle.

La baisse en première intention de la paire à l’ouverture du marché est certainement liée au déficit commercial Chinois très marqué pour le mois de février. En effet, les importations ont grandement pénalisé la statistique qui affiche son plus-bas depuis de nombreuses années.

La paire reprenait tout de même le chemin de la hausse à l’ouverture du marché Londonien pour aller brièvement tester le seuil de 1,3130 Dollar, la réunion de l’Eurogroupe nourrissant quelques espoirs quant au déblocage de l’aide de 130 milliards à la Grèce.

A 10h, la confirmation de l’entrée en récession de l’Italie pesait sur le moral des investisseurs qui se rappelaient que l’Allemagne continue de faire pression sur ses partenaires monétaires afin de réduire les dépenses. Une pression qui pourrait s’avérer contre-productive selon de nombreux économistes. En effet, en réduisant les déficits, c’est également la demande globale que l’on réduit avec des conséquences mécaniques sur la croissance qui devrait être très faible en 2012 dans la Zone Euro. La récession est même un scénario que la BE envisage désormais.

La paire reculait donc mais préservait le seuil de 1,31 Dollar avant de rebondir pour tergiverser autour de 1,3120 à la mi-journée.

La paire accentuait sa hausse à 16h après que l’on apprenne que la Grèce a enfin procédé à l’intégralité de l’échange de dette avec ses créanciers privés. Le ministre des finance venait confirmer l’opération en marge de l’Eurogroupe et déclarait également que le plan d’aide serait signé cette semaine.

Wolfgang Schauble soulignait également encore une fois à qui voudra l’entendre que le cas de la Grèce était unique et que l’Espagne n’était pas du tout dans une situation similaire. L’Espagne, qui a ouvertement défié l’Allemagne en révisant à la hausse ses prévisions de déficit budgétaire pour 2012, faisant fi du pacte budgétaire. Rappelons tout de même que l’Espagne a une dette bien inférieure à celle de l’Allemagne… Cela permet de légitimer ce déficit qui pourrait permettre à l’Espagne de tirer sa croissance, cette denrée rare en Europe ces temps-ci…

D’un point de vue graphique, la paire semble donc arborer un profil haussier en ce début de semaine mais la tendance reste fébrile et nous serons très attentifs à la première résistance que nous plaçons sur le seuil de 1,3180 Dollar.

La paire évolue actuellement autour de 1,3150 Dollar sur le forex.

  • Graphique Horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tus droits réservés.