Forex – EUR/USD : Le seuil de 1.30 Dollar exerce une attraction magnétique mais les opérateurs semblent indécis

(ProfesseurForex) – La paire évoluait de manière très volatile ce matin, attestant d’une indécision flagrante parmi les opérateurs avant que le mouvement ne s’oriente finalement à la hausse, galvanisé par la signature du MES par l’Allemagne. La paire butait néanmoins sur le seuil de 1,3090 à la mi-journée pour décliner toute l’après-midi jusqu’au contact des 1,3010, les opérateurs rechignant pour l’instant à aller tester le seuil très psychologique de 1,30 Dollar.

L’Allemagne, après le parlement Français, a officialisé sa participation au MES, doté de 500 milliards. Comme l’on pouvait s’y attendre, l’Allemagne ne semble toujours pas encline à dopé le fonds comme le réclame les créanciers souverains internationaux par l’intermédiaire du FMI. Néanmoins, les opérateurs appréciaient la nouvelle en raison d’une note dans le rapport laissant entendre que la capacité du fonds pourrait être révisée à la hausse plus tard.

A 11h, la paire repartait de l’avant après une légère correction grâce à une production industrielle enfin en hausse au sein de la Zone Euro. En effet, malgré un timide 0,2 % loin du consensus de + 0,7 %, la nouvelle rassurait les investisseurs puisque c’est la première progression de la statistique depuis octobre 2011.

Nous apprenions à la mi-journée que les 130 milliards allaient être débloquer (en partie?) à la Grèce mais la paire vendait la nouvelle, l’Euro se retrouvant alors au contact de la résistance des 1,3090. Le marché se rappelait également que la FED s’est voulu plutôt rassurante lors de sa réunion du FOMC, écartant les rumeurs de QE 3 pour l’instant. Le Dollar se renforçait donc et l’après-midi se déroulait sous les auspices de la baisse pour aller tester le seuil de 1,3010 Dollar.

En effet, un nouveau QE (Quantitative easing) diluerait un peu plus la valeur du Dollar et le fait que la FED n’est pas expressément communiqué sur un tel scénario, profite au Dollar. Néanmoins, nous pensons que que Ben Bernanke finira tôt ou tard par céder à la facilité du QE étant donné que les investisseurs internationaux (Chine en tête) ralentissent nettement leurs achats de bons du trésor Américain. Ce qui veut dire qu’il ne reste plus que la FED pour acheter de la dette américaine…

D’ailleurs, à 13h30, l’Euro amorçait un rebond haussier lorsque l’on apprenait le nouveau déficit du compte courant américain à 124 milliards pour le dernier trimestre 2011…

Notons enfin que les taux à long terme américain semblent pâtir des améliorations des perspectives économiques communiquées lors du FOMC d’hier soir. En effet, une continuation de l’amélioration de la conjoncture économique américaine éloigne la perspective d’un QE 3 (Rappelons que les QE permettent à la FED de maintenir les taux d’emprunt de l’État Américain, très bas). Les taux d’emprunt Américain à 30 ans sont monté au plus haut depuis octobre 2011.

D’un point de vue graphique, la paire reste orientée à la baisse mais le seuil de 1,30 pourrait être un obstacle important à la baisse selon nous, la conjoncture en Europe ne cessant de s’améliorer comme en atteste la nouvelle baisse des taux d’emprunt Italiens qui ont également supportés la paire ce matin.

La paire évolue autour de 1,3015 sur le Forex.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.