Forex – EUR/USD : Le support des 1.3180 se confirme après cette séance baissière

(ProfesseurForex) – Les bulls tentaient de profiter de la séance haussière asiatique pour réaliser un nouveau plus haut mais les investisseurs ne semblent pas prêts à enfoncer le seuil de 1,33 Dollar. La paire tergiversait jusqu’à onze avant que la baisse l’emporte finalement pour retourner au contact du support des 1,3180 Dollar.

L’émission obligataire Allemande pour des taux en hausse déclenchait apparemment un vent de défiance vis-à-vis de l’Euro vers 11h30 et tous les opérateurs se joignaient un par un au mouvement tant l’échec d’aller tester les 1,33 sonnait comme un aveux de faiblesse de la part des haussiers.

A midi, le fort recul des demandes d’hypothèques ne changeait pas la donne et l’Euro continuait de décliner. Rappelons que le marché immobilier est toujours en ruine depuis la crise des subprimes (25 % de la valeur immobilière a disparu, soit une perte de quelques 15 000 milliards de Dollars pour les propriétaires américains…). Les saisis de maisons ont toujours lieux en masse aux États-Unis et il semblerait que la location soit de plus en plus en vogue, minant le secteur de la construction et faisant exploser les prix à la location.

Le marché immobilier sera la clef de la reprise américaine car il s’agit de l’indicateur de cycles économique le plus fiable que l’on connaisse.

D’ailleurs, le marché était sensible au recul des ventes de logements existants à 15h et la paire amorçait un rebond avant que la baisse ne reprenne finalement de plus belle pour aller tester le fort support des 1,3180 Dollar.

Le détail des faiblesses de la Zone Euro dans le discours de Ben Bernanke sur la crise de la Zone Euro, couplé à la transition politique qui s’amorce en Grèce (Venizelos a prit aujourd’hui la tête du Pasok, laissant le ministère des finances au vice premier ministre Philippos Sachinidis) a certainement également pesé dans la balance.

En effet, chacun sait que les élections nationales en Grèce seront le premier grand test pour la République hellénique quant sa volonté de poursuivre les réformes nécessaires à l’assainissement de ses comptes (7 % du PIB de déficit budgétaire est attendu en2012). Cette piqure de rappel tendait le marché aujourd’hui.

Notons enfin le statut quo de la banque d’Angleterre qui a laissé son taux directeur inchangé à 0,5 % et continue son quantitative Easing, capé à 325 milliards de livres (22 % du PIB).

D’un point de vue graphique, le support des 1,3180 est validé et un canal 1,3180 – 1,3280 semble se dessiner, traduisant le peu d’actualité économique cette semaine et, par conséquent, l’indécision des traders.

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.