Forex – EUR/USD : Les nouvelles perspetives de croissance en Grèce et les rumeurs de QE, toujours dans l’air, profitent à l’Euro

(ProfesseurForex) – L’Euro glissait à la baisse ce matin, en-dessous de son canal de consolidation sous l’effet du recul du DAX et du CAC avant de se reprendre fébrilement. C’est finalement les propos du vice président de la FED ainsi que les déclaration de la banque centrale Grecque qui donneront un coup de fouet à la paire EUR/USD.

Le décrochage en-dessous du canal de consolidation laissait craindre une vive correction baissière mais le mouvement se stoppait rapidement, la faible actualité du calendrier économique n’étant pas propice à une fluctuation trop large aujourd’hui.

A 10h, le fort recul des commandes industrielles de l’Italie n’enfonçait pas l’Euro qui se reprenait même pour continuer à osciller aux alentours de 1,3160 Dollar. A partir de ce moment là, il semble clair que le peu de statistiques aujourd’hui n’inverserait pas la tendance haussière de la fin de semaine dernière.

La bonne adjudication du FESF de 1,5 milliards d’Euros pour une maturité de 20 ans (maturité la plus longue de l’histoire du FESF), couronnée d’une forte demande, rassurait les investisseurs et l’Euro continuait sa consolidation légèrement baissière.

Le calme est rompu à la mi-journée et c’est une nouvelle hors calendrier économique qui vient secouer le marché. La révision des perspectives de croissance en Grèce par sa banque centrale déclenchait un nouveau rallye haussier. En effet, on peut lire dans le rapport annuel de la banque centrale Grecque que la reprise économique pourrait intervenir dès 2013 (avec toutefois probablement une récession de 0,5 % du PIB sur l’ensemble de l’année et une reprise de la croissance seulement au second semestre 2013)

Le marché appréciait grandement la nouvelle puisque que la Troïka a tablé sur un retour de la croissance seulement en 2014 pour son calcul de réduction de la dette Grecque à hauteur de 120,5 % du PIB d’ici 2020. Alors que les investisseurs étaient septiques quant à cette probabilité, voilà que la Grèce pourrait être finalement en avance d’un semestre dans sa reconquête de la croissance.

La banque centrale a ajouté que le succès du PSI permettra vraisemblablement un retour de la dette du pays en-dessous de 117 %.

Rappelons tout de même que le PIB est attendu en recul de 4,5 % cette année et que le chômage reste préoccupant à 19 % (pèse sur la consommation)… Mais ces nouvelles perspectives, en plus du fait que le déficit budgétaire pourrait atteindre 7 % du PIB cette année contre 9,8 % en 2011, ont été bien accueillis par le marché et l’Euro enfonçait allégrement le seuil de 1,32 Dollar.

Les déclarations prudentes du vice président de la FED, William Dudley ont également soutenu l’Euro car lorsqu’interrogé sur la possibilité d’un QE 3 , ce dernier a laissé entendre que si la situation économique américaine se dégradait, un nouveau QE serait envisageable. Et c’est à peu près ce que Dudlay anticipe pour le premier trimestre 2012… un ralentissement de la croissance suite au bon quatrième trimestre 2011 à + 3 % du PIB… Wait and see…

D’un point de vue graphique, la paire confirme son rebond haussier amorcé en fin de semaine dernière et la prochaine résistance importante sera le seuil de 1,3290, dernier plus haut significatif en date du 8 mars.

La paire évolue autour de 1,3240 sur le forex

  • Graphique horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.