Forex – EUR/USD : Les traders hésitent, les volumes sont anémiques, le marché semble suspendu à la réunion de l’Eurogroupe

(ProfesseurForex) – Après une légère chute en première intention, la paire est parvenu à afficher un fébrile nouveau plus haut ( 15 pips ) avant d’évoluer dans un range étroit tout au long de la journée, se stabilisant autour de 1,3330 Dollar.

Après un indice de confiance Gfk en recul pour le mois de Mars, la paire glissait donc à la baisse. Les opérateurs semblaient prêts à soutenir l’Euro suite au rallye de la veille qui a vu la forte résistance des 1,33 être enfoncée.

La paire rebondissait néanmoins, les opérateurs restant orientés à la hausse suite à l’abandon du seuil de 1,33. Une déclaration du ministre des finances Finlandais venait sanctionner l’Euro. En effet, ce dernier a été le premier à se plaindre de la taille du MES, avancé par Angela Merkel la veille, en déclarant que le par feu Européen devait être augmenté. L’OCDE (Les même pays donc qui demandent plus d’efforts de la part de l’Allemagne au sein du FMI) choisissait également son camp en appelant à mettre en place un pare-feux de 1000 milliards.

La paire retournait évoluer près des ses plus bas de la matinée et resteaitempêtrée dans cette zone de 1,3330 en dépit de l’indice case shiller attestant toujours d’une morosité du marché de l’immobilier Américain. Le recul de la confiance aux États-Unis (mais fidèle au consensus) ne faisait pas réagir le marché, ni le recul de l’activé manufacturière dans le district de Richmond.

Les opérateurs ont semblé à l’affut de toute déclaration des argentiers de la Zone Euro car il se dit ici et là que la décision « unilatérale »? de l’Allemagne ne satisfasse pas la majorité des parties prenantes.

Ce soir nous terminons ce court commentaire par une analyse sur la question de la « combinaison » FESF-MES puisque l’évènement majeur de cette semaine sera sans conteste les résultat de l’Eurogroupe de ce weekend. Les marchés pourraient donc consolider cette semaine comme le laissent penser les très faibles volumes échangés en ce début de semaine. Le marché réfléchit intensément à ce qui suit :

Rappel des décisions prises le 8 décembre 2011 :

Le FESF ainsi que le MES seront gérés par la BCE ! Ne l’oublions pas, et sur proposition de Mario Draghi… Cela voudra t-il dire que, contrairement au FESF, le MES ne sera pas un quorum rassemblant les investisseurs du Fonds (pays membres de la Zone Euro) qui décideront à la majorité qualifiée ?

D’autre part, Herman Van Rompuy avait déclaré que la question du plafond FESF+MES serait réévaluée en Mars. Nous voilà fin Mars et aucun chef d’état de la Zone Euro n’est venu appuyer la chancelière Angela Merkel depuis que cette dernière a affirmé lundi que le FESF et le MES allaient coexister mais que leur capacité combinée n’excèderait pas 700 milliards.

Alors ou en sommes nous, trois jours avant la réunion cruciale?

Il paraît clair que l’Eurogroupe de ce weekend risque d’être mouvementé et que la décision n’a pas encore été tranchée. Après tout, si le MES permet bien de mobiliser 500 milliards chez tous les États (Dans quelle proportion ? La même que le FESF? ), le FESF à le droit d’exiger également 440 milliards « dans son coin ».

Le diable se cache dans les détails, et nous nous demandons si les statuts du FESF seront donc modifiés pour que sa taille ne puisse pas excéder 200 milliards (contre 440 milliards « appelables » dans sa version originale)? Car avec les 500 milliards du MES auxquels on ajoute les 194 milliards dépensés au travers du FESF, nous atteignons bien le chiffre avancé par la chancelière de 700 milliards. Ni plus ni moins.

Rappelons également que la Zone Euro s’est engagée le 8 mars à participer à hauteur de 200 Milliards à l’effort international pour compléter le Pare-Feu « anti-crise » grâce à une augmentation du capital du FMI. Et ces 200 milliards, seront-il ponctionnés sur le MES?

Christine Lagarde sera chargée de mobiliser les États du monde afin de collecter les monnaies (Euro, Dollar, Yen, Livre Sterling, (Yuan ? )) nécessaires à l’augmentation de capital du FMI afin de pouvoir mobiliser des fonds en cas de besoin au sein de la Zone Euro. Seront certainement également présents à l’Eurogroupe, Herman Von Rompuy (président du conseil Européen), Manuel Barosso (président de la commission) et Mario Draghi, futur chef du MES, une double casquette en quelque sorte.

La paire évolue actuellement autour de 1,3335 sur le Forex


  • Graphique Horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.