Forex EUR/USD : L’Euro efface tous ses gains en raison du risque d’évènement de crédit et des bons chiffres de l’emploi aux Etats-Unis

(ProfesseurForex) – Après une séance très haussière la veille en raison de l’optimisme du marché vis-à-vis du PSI, la paire déclinait durant la séance asiatique suite à des statistiques chinoises en-dessous du consensus qui viennent étayer le ralentissement de la croissance anticipé par les dirigeants Chinois en 2012. La paire trouvait tout de même un support ce matin avant que le début de la réunion de l’ISDA ainsi que de bons chiffres de l’emploi aux États-Unis ne viennent renforcer le Dollar.

Sans être vraiment décevantes, les ventes au détail ainsi que la production industrielle Chinoise se sont révélées au-dessous des prévisions des économistes. Les marchés ont fortement réagi à ces publications étant donné qu’elles viennent en quelque sorte confirmer les prévisions de croissances des dirigeants Chinois. En effet, la croissance Chinoise attendue en 2012 est désormais de 7,5 %, loin de la croissance à deux chiffres de ces dernières années. L’Euro pâtissait logiquement de ces signes de faiblesse de l’empire du milieu même si les statistiques feraient tout de même pâlir d’envie les pays Européens…

La mauvaise production industrielle Française, deuxième économie de la Zone Euro, pesait également sur la paire ce matin mais l’Euro se maintenait au-dessus de 1,32 Dollar. Le plongeon de la production industrielle italienne venait s’ajouter aux pressions sur l’Euro.

La paire enfonçait finalement les 1,32 Dollar à 14h malgré la détente palpable sur les marchés obligataires de la Zone Euro, en Italie notamment. En effet, à 14h commençait la réunion de l’ISDA (International, Swaps and Derivatives Association) et les investisseurs anticipaient un déclenchement des CDS en raison du fait qu’en dépit du succès du PSI de la veille, la Grèce pourrait tout de même mettre en œuvre les CAC (Clause d’action collective) afin de forcer les dernier récalcitrants à participer à la restructuration de la dette Grecque.

La paire accentuait vivement sa baisse à 14h30 après que les États-Unis ne publie des créations d’emploi non agricoles meilleurs que le consensus, venant confirmer le rapport ADP de la veille. Le Dollar se renforçait face à toutes les paires et l’Euro déclinait vivement en direction de 1,31 Dollar.

Notons enfin qu’à 16h, l’agence de notation Fitch plaçait la Grèce dans la catégorie défaut partiel, ce qui accentuait encore la baisse.

D’un point de vue graphique, la paire semble avoir trouvé une résistance sur le seuil de 1,31 Dollar. Nous serons attentifs à la communication des conclusions de l’ISDA qui pourrait décréter un événement de crédit sur la dette Grecque alors que Athènes aurait officiellement déclaré qu’elle activerait les CAC pour forcer les dernier créanciers privés qui ne se sont pas encore présentés aux guichets de la Grèce.

La paire évolue actuellement tout près des 1,31 Dollar mais sauvegarde ce seuil pour le moment.

  • Graphique Horaire

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tus droits réservés.