Forex – EUR/USD : Les statistiques américaines décevantes soutiennent l’euro, après une incursion sous les 1,33

(ProfesseurForex.com) – Après quelques frayeurs, avec une incursion sous les 1,33, l’Euro préservait finalement ce seuil psychologique, les taux en baisse des obligations Italiennes, Espagnoles et Françaises rassurant la sphère financière, tandis une des statistiques américaines décevantes venaient plomber le billet vert.

Grâce au LTRO réalisé la veille par la BCE, les taux de l‘Italie sont en effet repassés sous le seuil symbolique de 5 % pour sa dette à 10 ans (2,9 % pour la France et 1,85% pour l’Allemagne), une nouvelle qui a soutenu la paire eur/usd après le rallye baissier de la veille et permettait de conserver le seuil des 1,33 ce matin, en dépit du mauvais taux de chômage de la Zone Euro qui gagne 1 point de base à 10,7 %, contre 10,4 % anticipé.

La poussée de l’inflation, également publié à 11h (2,7 %) n’était pas non plus favorable à l’Euro qui allait brièvement enfoncer le seuil de 1,33 Dollar.

La paire se reprenait tout de même après que l’ISDA (International Swaps and Derivative Association) communique officiellement sur le fait que l’accord de restructuration entre la Grèce et ses créanciers ne constituait pas un « événement de crédit », et donc que les CDS (assurances en cas de défaut) n’allaient pas être déclenchés.

L’accumulation de statistiques américaines décevantes a ensuite permis à l’euro de continuer à se reprendre, avec notamment des revenus et dépenses des ménages inférieurs aux attentes pour le mois de février.

Mais c’est surtout l’indice ISM qui faisait bouger le marché en affichant une nette chute à 52,4 points, contre 54,6 anticipé, tandis que les dépenses en construction publiées simultanément affichaient une chute surprise.

Nous apprenions également plus tard les résultats du sommet entre certains ministres des Finances de la Zone Euro, le FMI, la CE, la BCE, ainsi que la Grèce, où la Troïka a décidé que la Grèce avait réussi son examen de passage et pouvait désormais entrer en relation avec le FESF pour emprunter les milliards promis, ce qui a pu également jouer un rôle dans le léger rebond affiché dans l’après-midi.

D’un point de vue graphique, aucune tendance claire n’a toutefois été dégagée aujourd’hui en ce qui concerne le court terme, tandis que la tendance de fond nous semble toujours baissière. On notera également que le seuil des 1,33 a été fermement défendu, ce qui confirme son importance, que nous supposions ce matin.

On restera donc attentifs à ce seuil, dont la cassure ouvrirait la voie à un retour d’une tendance plus nettement baissière.

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1,3320 sur le forex.

  • Graphique horaire

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.