Forex – EUR/USD : Revue de l’actualité de la semaine du 05 au 09 Mars

(ProfesseurForex.com) – Lundi, la Chine prenait en compte le ralentissement de la croissance mondiale et déclarait ne plus tabler que sur une croissance de 7,5 % en 2012, loin de la croissance à deux chiffres de ces dernières années. L’Euro e faisait les frais à l’ouverture du Forex et déclinait en première intention, également plombé par des indices PMI décevants en Allemagne. Une série de statistiques plutôt encourageantes dans la Zone Euro inversait le mouvement l’après-midi et la paire repassait au-dessus de 1,32 Dollar.

Mardi les tensions entre la Grèce et ses créanciers autour de la restructuration de la dette plongeaient les investisseurs dans la crainte d’un défaut désordonné dont l’IIF a mesuré le coût : plus de 1000 milliards d’Euros… Alors que les 12 banques majeures ont accepté les termes de « l’échange » proposé par la Grèce, les hedge funds commençaient à monter le ton, sans que cela ne puisse rien changer mis à part le déclenchement de quelques maigres 3,5 milliard de CDS si la Grèce devait activer les CAC. A 11h, le recul de 0,3 % du PIB de la Zone Euro pour le quatrième trimestre 2011 achevait la paire qui chutait jusqu’à la résistance des 1,31 Dollar.

Mercredi, la paire entamait la journée sur une touche haussière, galvanisé par une bonne production industrielle Espagnole ainsi qu’une émission obligataire très satisfaisante en Allemagne avant de rapidement s’orienter à la baisse pour aller tester une nouvelle fois le seuil de 1,31 Dollar, les commande industrielles Allemandes affichant un net recul contre toute attente. La paire rebondissait l’après-midi en raison de rumeurs de QE3 ainsi que du bon déroulement de l’échange de dette entre la Grèce et ses créanciers qui atteignait 60 %.

Jeudi, l’optimisme était de mise dès l’ouverture du marché Londonien, les investisseurs anticipant désormais un dénouement heureux dans le dossier Grec (PSI). La paire enfonçait le seuil de 1,32 Dollar et continuait de monter suite à la production industrielle en hausse surprise du coté de l’Allemagne. La conférence de presse de la BCE était l’occasion d’une correction baissière (révision à la baisse de la fourchette de croissance pour 2012) mais certains propos de Mario Draghi (Bilan de la BCE meilleur que ceux de la FED et de la BoE) galvanisaient les marchés qui propulsaient la paire non loin du seuil de 1,33 Dollar.

Vendredi, après une séance très haussière la veille en raison de l’optimisme du marché vis-à-vis du PSI, la paire déclinait durant la séance asiatique suite à des statistiques chinoises en-dessous du consensus qui venaient étayer le ralentissement de la croissance anticipé par les dirigeants Chinois en 2012. La paire accentuait sa baisse au début de la réunion de l’ISDA ainsi que de bons chiffres de l’emploi aux États-Unis ne viennent renforcer le Dollar. En effet, après avoir acheté la rumeur la veille, le marché vendaient la nouvelle vendredi, et notamment en raison de l’incertitude concernant le déclenchement des CDS qui sera finalement acté par l’ISDA en fin de soirée.