L’avis de ProfesseurForex : Le point sur le Bilan de la BCE qui a pris du poids depuis les deux LTRO

(ProfesseurForex) – Le Wall Street Journal a publié un article, il y a quelques semaines, faisant la comparaison des Bilans des principales banques centrales mondiale (FED, BCE, BoE, BoJ) et affirmait que la BCE, suite aux deux LTRO, était la plus grasse…comparé au PIB. D’autre part, les Allemands s’offusquent de la situation de créancière de la Bundesbank vis-à-vis de ses homologues Européennes mais il ne s’agit pour nous que d’une situation d’interdépendance financière inévitable que seul le fédéralisme pourra rendre « normale ». Et de surcroît, plus par nécessité que par choix.

Alors quand est-il vraiment ? Aujourd’hui nous faisons le point sur le Bilan de la BCE et son évolution depuis la crise des subprime.

Le Bilan de la BCE a quasiment doublé depuis la faillite de Lehman Brothers, le 15 septembre 2008 et s’élève désormais à plus de 3 000 milliards d’Euros, soit plus du tiers du PIB de la Zone Euro.

Mais cet embonpoint n’est pas isolé et s’inscrit dans une tendance globale qui voit les principales banques centrales alourdir leur Bilan pour soutenir la croissance ou tout simplement calmer la défiance des marchés (cas de la BCE). En effet, la FED et la BoE ont multiplié par trois la taille de leur Bilan sur la même période…

Soulignons que la différence entre un LTRO et un QE, c’est le fait que l’argent sera détruit dans trois ans par la BCE alors que les QE sont de l’argent qui ne reviendra pas dans les caisses de la FED ou de la BoE (La planche à billet quoi).

Autrement dit, dans trois ans, le Bilan de la BCE s’allègera de plus de 1000 milliards quand ceux des autres banques centrales ne bougera pas… Voilà ce qu’oublie de préciser le Wall Steet Journal…

Précisons également que plus de 70 % des LTRO a été capté par les pays en difficulté de la Zone Euro (Grèce, Portugal, Espagne, Italie, Irlande). (Là se trouve la faiblesse de l’action de la BCE. En effet, si les banques utilisent ces prêts pour financer les États à trop long terme (plus de trois ans), il faudra bien que la BCE reconduise ces prêts dans trois ans car l’argent aura été dépensé par les États…)

En plus de ces LTRO, la BCE a procédé à des rachats d’obligations sur le marché secondaire (théoriquement interdit par les statuts de la BCE), contribuant à augmenter le Bilan de la BCE et provoquant la colère des Allemands Stark et Weber qui claqueront la porte de l’institution. 217 milliards d’obligations ont été rachetés par la BCE, soit 2.6 % du stock de dette publique de la Zone Euro, contre 22 % au Royaume-Uni au travers des QE de la BoE.

Enfin, soulignons également que la hausse des prix de l’or a significativement contribué à l’augmentation du Bilan de la BCE.

Le président de la Bundesbank, Jens Weidman, s’est offusqué de cette situation (70 % des prêts sont allés aux banques des pays en difficulté) et ne manque pas de rappeler les quelques 547 milliards de créances inscrites sur les comptes de sa banque centrale et qui correspondent grosso modo au passif des pays périphériques en difficulté de la Zone Euro.

Mais dans la perspective d’une Europe réellement fédérale, doit-on réellement se révolter de ces déséquilibres financiers entre banques centrales du système monétaire Européen? Pour répondre honnêtement à cette question, nous devons nous pencher sur les quelques 650 milliards d’Euros d’excédents que l’Allemagne a accumulé depuis 10 ans vis-à-vis de ses partenaires Européens… qui sont à mettre en face des 547 milliards de créances inscrites sur les comptes de la Buba …!

Tout ceci étant dit, vous pouvez apprécier de vous même l’évolution du Bilan de la BCE grâce au Bilan consolidé que nous vous proposons :

Actif Septembre 2008 Mars 2012 Contribution à l’expansion du Bilan Passif Septembre 2008 Mars 2012 Contribution à l’expansion du Bilan
Or & devises 1 398 741 +23 % Billets 683 871 +13 %
Prêts aux banques 517 1176 +45 % Dépôts banques 230 1140 +62 %
Programmes de rachat d’obligations 2 0 283 +19 % Capital & réserves 224 477 +17 %
Autres actifs 3 542 806 +18 % Autres passifs 4 321 518 +14 %
Total 1458 3006 +106% Total 1458 3006 +106 %

Copyright © 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.