L’avis de ProfesseurForex : Quels sont les enjeux de l’opération d’échange de la dette grecque (PSI)?

(ProfesseurForex.com) – Après s’être tues quelques jours, les inquiétudes au sujet de la Grèce ont nettement refait surface hier, le pays entrant dans une période critique, dans la mesure où ses créanciers privés ont jusqu’à demain 20h pour dire si oui ou non ils participent à l’opération d’échange de dette (PSI).

Pourquoi cette échéance est-elle importante?

L’opération PSI fait partie intégrante du second plan d’aide à la Grèce, et permettra au pays d’effacer 107 des 350 milliards d’euros de sa dette, en demandant aux créanciers privés de renoncer à 53,5% de la valeur faciale des obligations grecques qu’ils détiennent.

Les créanciers privés recevront en échange de nouvelles obligations, d’une maturité plus longue et d’un taux d’intérêt moins élevé.

Notons que cette opération est également une condition sine qua non pour que le FMI et l’UE débloque les 130 milliards d’euros de prêts également prévus dans le cadre du second plan d’aide à la Grèce.

L’opération PSI sera-t-elle un succès?

Le gouvernement grec prévoie une participation de 75 à 90%, c’est à dire que 75 à 90% des obligations grecques détenues par le secteur privé seraient soumises à l’opération PSI.

Cependant, ces prévisions peuvent paraître optimistes, dans la mesure où le sacrifice demandé aux banques est considérable.

Or, Athènes a prévenu qu’au-dessous d’une participation de 75%, l’opération serait annulée, avec un risque de défaut de paiement pur et simple le 20 mars prochain, la Grèce devant à cette date rembourser une ligne obligataire de 14,4 milliards d’euros.

L’IIF, représentant des banques dans le cadre des négociations avec la Grèce, a même évalué hier le coût d’une éventuel défaut désordonné de la Grèce (en cas d’échec du PSI) à plus de 1000 milliards d’euros, ce qui avait fortement inquiété les marchés…

Verdict demain soir…

Copyright (c) 2012 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.