Les nouvelles économiques du 10 mars 2012

Plusieurs chiffres du PIB ont été communiqués hier pour le dernier trimestre 2011. Ainsi, le PIB grec s’est contracté de 7.5% selon Elstat, tandis que la contraction fut de 0.1% pour l’Autriche. On notera aussi que l’économie chypriote a dégringolé de 0.7% sur toute l’année 2011, principalement en raison de mesures d’austérité. D’autres PIB européens sont prévus prochainement.

Outre-Manche, la production industrielle a subi en janvier une chute inattendue de 0.4% selon l’Office national de la statistique après une hausse d’autant en décembre.

Outre-Atlantique, c’est évidemment le rapport mensuel sur l’emploi et le chômage qui a occupé Wall Street hier. Selon le Département du Travail, les Etats-Unis ont connu un mois de février d’embauches massives avec la création de 227 000 emplois en plus le mois dernier contre un consensus des analystes de 206 000. Pour autant, le taux de chômage a stagné à 8.3%. Par ailleurs, le gouvernement a aussi revu en hausse de 17% son estimation de créations d’emplois en janvier à 284 000.

Enfin, la séance de lundi prochain risque d’être plutôt calme, au moins au regard du calendrier économique, puisqu’on attendra simplement le PIB italien (-0.7% selon le consensus) et le rapport sur le budget américain en début de soirée.

Source: Forex.fr