Les nouvelles économiques du 22 mars 2012

Hier, l’allemand Jörg Asmussen, membre du directoire de la BCE, a affirmé à Die Zeit que l’institut de Francfort va « commencer à préparer » la fin de ses mesures exceptionnelles en faveur des banques. « Le moment du retrait (de la BCE) dépend des évolutions sur les marchés financiers« , a-t-il déclaré. « Il est clair qu’il est trop tôt pour débuter, mais nous pouvons commencer à préparer soigneusement la sortie » selon lui. Depuis le début, l’Allemagne a toujours été vivement opposée aux mesures exceptionnelles prises par la BCE.

Toujours outre-Rhin, l’institut économique RWI a revu à la hausse sa prévision de croissance du PIB, tablant désormais sur une hausse de 1% alors que Berlin s’attend à 0.7% pour 2012.

A noter aussi que le conseil des ministres allemand a adopté un projet de budget amendé pour 2012 afin de tenir compte de la contribution plus élevée que prévu cette année de l’Allemagne aux mécanismes d’aides européens. Selon le texte, le déficit de l’Etat fédéral devrait se monter à 34.8 milliards d’euros contre 26 milliards initialement prévu.

Enfin, l’Allemagne a adjugé 4.108 milliards d’euros de schatz (ou emprunt d’Etat) à deux ans avec un rendement en forte baisse, à 0.31%. Le ratio de couverture est ressorti à 1.8 comme en mars 2011.